L'année 2021 commence par une gueule de bois pour les Lillois. Très mal rentré dans son match, Lille est tombé sur un os nommé Angers au stade Pierre-Mauroy. Trop rapidement menés 2 buts à 0, les hommes de Christophe Galtier ont passé l'essentiel de leur temps à courir après le score, sans jamais donner l'impression de pouvoir renverser la vapeur (1-2). Première défaite de la saison à la maison pour le LOSC, qui laisse Lyon prendre trois points d'avance en tête de la Ligue 1.
Ligue 1
Un doublé de David, un deuxième succès de rang : le LOSC retrouve le sourire
HIER À 18:57
Lille avait la tête ailleurs pour la reprise de la Ligue 1. Et parmi les bonnes résolutions à prendre pour les mois à venir, les Dogues seraient bien inspirés de mieux commencer les matches et, aussi, de mieux défendre sur les coups de pied arrêté. En effet, ils se sont fait cueillir deux fois après un corner, presque coup sur coup. Romain Thomas a d'abord dépassé sa fonction au moment d'envelopper idéalement une frappe, concrétisant l'entame pleine d'envie de son équipe (0-1, 5e). Dans la foulée, le défenseur a parfaitement pris le dessus sur Sven Botman pour propulser un corner au fond (0-2, 10e). Méconnaissable, Lille est tombé sur une équipe plus inspirée et le piège s'est logiquement refermé.

Le piège angevin s'est refermé sur le LOSC

Les choses se sont un peu améliorées pour les Lillois, passé le premier quart d'heure de jeu. Mais encore aurait-il fallu trouver davantage de décalages pour bousculer des Angevins solidaires comme solides. Burak Yilmaz a cru relancer les siens avec un tir croisé à l'approche de la pause (1-2, 42e). Mais, au retour des vestiaires, le LOSC ne s'est pas montré beaucoup plus dangereux, exception faite de la barre trouvée par Yilmaz sur un coup franc bien placé (78e). Pire, le SCO, pourtant sur le reculoir, s'est procuré les meilleures situations d'un second acte moins animé. Les Lillois étaient trop nerveux pour espérer mieux dans cette rencontre qui leur a échappé dès la première seconde.
Avec ce beau succès à l'extérieur, Angers confirme son statut de poil à gratter. Face aux membres du top 5, il fait plutôt bonne figure et a su s'imposer face à Rennes, Marseille et désormais Lille. Ces bonnes prestations permettent au SCO de pointer à deux petites longueurs de la quatrième place. Pour les Dogues, l'année 2021 pouvait difficilement plus mal commencer, alors que 2020 s'était terminée sur les chapeaux de roue. Il faudra se rattraper face à Nîmes dans trois jours, sous peine de vite abandonner l'éventuelle lutte pour le titre.

L’avenir de Ruffier et les pistes de l’ASSE : les infos de Manu Lonjon

Ligue 1
Moins inspiré et muet, l'OM accroché
22/09/2021 À 20:51
Ligue 1
Un grand ouf de soulagement pour le LOSC
22/09/2021 À 18:52