La direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) n'a pris "aucune mesure" à l'égard du club de Lille, vendu en décembre par Gérard Lopez au fonds d'investissement Merlyn Partners, a annoncé lundi la Ligue de football professionnel (LFP) dans un communiqué. M. Lopez a vendu mi-décembre le LOSC à la société Callisto, filiale de Merlyn Partners, moins de quatre ans après l'avoir racheté à Michel Seydoux.
L'ex-président, qui avait emprunté plus de 225 millions d'euros à Elliott Management lors de ses premiers mois de mandat, a été poussé vers la sortie par le fonds d'investissement américain, à qui il avait remboursé moins de la moitié de cette somme. Le nouveau président du LOSC, Olivier Létang, avait évoqué le 19 décembre un "apport en liquidités à hauteur de 50 millions d'euros" pour un club qui, sans le rachat, "aurait probablement été en cessation de paiement début janvier".
Ligue 1
Un grand ouf de soulagement pour le LOSC
HIER À 18:52
Sur les terrains, l'équipe entraînée par Christophe Galtier occupe actuellement la 2e place de la Ligue 1 à égalité de points avec le leader Lyon, et affrontera l'Ajax Amsterdam en février en seizièmes de finale de la Ligue Europa.
Ligue 1
Après les incidents de Lens-Lille, la commission de discipline va se réunir dès lundi
19/09/2021 À 10:40
Ligue 1
"Eux aussi ont un exemple à donner" : Le comportement des spectateurs fustigé
18/09/2021 À 20:17