C'est le branle-bas de combat à Bordeaux après l'annonce du départ de King Street jeudi. La mairie, "partenaire tout à fait active", est "partie prenante pour le choix du futur repreneur des Girondins de Bordeaux (16e de L1, ndlr)" et déjà en contact avec deux candidats, a affirmé vendredi à la presse le maire Pierre Hurmic. Le repreneur devra faire preuve d'un "attachement, d'un amour du foot et d'une volonté de territorialisation de ce club", a ajouté l'élu écologiste.
Un manque d'élégance
Donnant un coup de griffe à Alain Juppé, maire de Bordeaux au moment où King Street avait racheté le club à M6, Pierre Hurmic a affirmé que "la mairie ne sera pas une chambre d'enregistrement comme par le passé mais un partenaire tout à fait actif". Alors dans l'opposition, Pierre Hurmic avait voté contre la reprise du club en septembre 2018 par le fonds américain. Il a estimé que ce départ de King Street était un "échec politique, économique, sportif mais aussi éthique dans la gestion du club", y voyant "à la fois un gâchis et une opportunité". Le timing du départ de King Street "manque d'élégance et je suis poli". "On ne part pas comme ça, à la fin d'un championnat", a-t-il ajouté.
Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59
Le club est maintenant entre les mains du tribunal de commerce de Bordeaux qui a nommé un mandataire ad hoc, chargé de trouver une solution à sa situation financière, aggravée par la pandémie, une solution qui passe très certainement par la recherche d'un repreneur. Le retrait de King Street intervient dans un contexte de crise sportive aiguë - Bordeaux est 16e de L1 et pas assuré du maintien - et de très fortes tensions entre le président Frédéric Longuépée et les Ultramarines, le principal groupe de supporters, exacerbées depuis fin 2019 et une affaire de billetterie.

Calamiteux Pérez, "Judas" Agnelli : Super Ligue, super naufrage

Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22