Nasser Al-Khelaïfi l'a annoncé de façon plutôt claire. Oui, le PSG va se montrer (très) actif lors du prochain mercato estival malgré la crise sanitaire. "Elle impacté tout le monde, nous compris. Mais ce mercato sera plus actif que les précédents. On sera présents, on a des ambitions pour cet été", a lancé le président du PSG dans les colonnes de L'Equipe ce lundi. De quoi prévenir à peu près tous les acteurs du marché. La première recrue pourrait d'ailleurs rapidement débarquer dans la capitale.

Une question de temps pour Hakimi ?

Ligue 1
Offres insuffisantes et spectre de la relégation : pour Bordeaux, il y a plus que jamais urgence
IL Y A 11 HEURES
Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, Achraf Hakimi est en effet en route pour Paris. Si Chelsea pourrait tenter un dernier coup de poker dans le dossier, le latéral marocain (ou piston selon les schémas) se dirige bien vers le PSG. "D'ici dix jours, le transfert sera officiel", annonce le quotidien transalpin ce lundi. Pour l'heure, l'offre parisienne est de 60 millions d'euros entre partie fixe et bonus. De son côté, le club lombard, qui souhaite renflouer ses caisses, en souhaiterait au moins 70 millions de partie fixe. "La relation avec Leonardo est très bonne (...) Un motif pour penser que Paris sera la destination du joueur", est-il indiqué.

CR7 ? Très peu pour lui... Allegri souhaiterait envoyer la star de la Juve au PSG

Après avoir bouclé ce premier dossier, le PSG pourrait s'attaquer à un autre. Toujours en Lombardie, toujours à Milan. En fin de contrat avec l'AC Milan, qui a décidé de recruter Mike Maignan pour lui succéder, Gianluigi Donnarumma sera bientôt un joueur libre. Et le PSG est de nouveau cité ce lundi par La Gazzetta dello Sport pour le récupérer, malgré la récente prolongation de contrat de Keylor Navas. Le club de la capitale préparerait ainsi la succession de son actuel portier en misant sur un autre de treize ans son cadet. Pour rappel, Milan lui proposait un contrat de cinq ans assorti d'un salaire net de 8 millions d'euros. Mino Raiola, l'agent de Donnarumma, réclamerait entre 10 et 12 millions d'euros.
Une possibilité confirmée par La Repubblica, qui précise que Paris est "prêt à prendre le risque" d'une concurrence entre Keylor Navas et "Gigio" Donnarumma. Un salaire de 12 millions d'euros est également évoqué par le quotidien généraliste, précisant que les contacts avec Mino Raiola se sont intensifiés ces dernières heures. Même sentiment du côté d'un autre média, mais cette fois La Stampa, qui confirme égamement les négociations PSG-Raiola. "Le club parisien a les moyens pour payer le salaire deluxe du gardien (10M/an sur cinq ans) et la commission de l'agent : 20 millions", est-il précisé.

"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"

Ligue 1
Le PSG y croit pour Pogba, et n'oublie pas non plus Camavinga
HIER À 09:59
Ligue 1
Pression sur le duo Lopez-Rigo : Bordeaux dit envisager une procédure de redressement judiciaire
18/06/2021 À 16:40