Après un nul en championnat et un défaite sur la scène européenne, Lille se devait de remettre les pendules à l’heure. Au Moustoir, les Dogues ont passé leurs nerfs sur des Merlus téméraires, mais trop limités pour répondre à la force de frappe du LOSC (1-4). Avec ce nouveau succès, le huitième de suite à l'extérieur, toutes compétitions confondues, les hommes de Christophe Galtier reprennent trois points d’avance sur Lyon en Championnat et sont assurés de rester sur le trône à l’issue de la 26e journée, qu’importe le résultat du choc entre Monaco et le PSG.
Coupe de France
Leader en Ligue 1, en lice en Coupe de France : 10 ans après son doublé, Lille est en terrain connu
IL Y A 20 HEURES
À Lille, le spectre d’une crise n’a même pas le temps de s’installer. Face à Lorient, qui était pourtant sur une bonne dynamique, au point de s'être offert le scalp du PSG, le club nordiste a envoyé, une fois encore, un signal fort à ses rivaux. Christophe Galtier attendait une réaction de ses hommes après le revers concédé face à l’Ajax en Ligue Europa.
Il a dû apprécier leur comportement, puisque les Dogues ont vite pris les devants au Moustoir. Ils s’attendaient certainement à faire un match de patience, mais ils ont profité d’une mauvaise relance et d’un but contre son camp d’Andreaw Gravillon pour vite matérialiser leur domination (0-1, 20e).

Une LOSC réaliste

Mais alors qu’on pensait les Lillois filer tranquillement vers un nouveau succès, Jérome Hergault s’est permis de relancer son équipe sur la première occasion franche de Lorient, d’une frappe parfaitement enroulée (1-1, 23e). Cette égalisation a quelque peu coupé les ailes du LOSC, jusqu’à un nouveau cadeau de la défense adverse. Sur un ballon renvoyé plein axe, José Fonte s’est fendu d’un tir puissant et imparable (1-2, 38e). Sur l’action précédente, un but avait logiquement été refusé à Jonathan Bamba pour une position de hors-jeu (35e).
Les Merlus se sont montrés un peu plus joueurs au retour des vestiaires. Mais, en face, les Lillois, même endormis, étaient beaucoup trop forts. Jonathan Ikoné a gratifié les supporters d’une sublime caresse pour marquer sur un coup franc placé à l’entrée de la surface (1-3, 59e). Puis, dans le temps additionnel, Domagoj Bradaric a plié l’affaire après un excellent travail de Yusuf Yazici (1-4, 90e+1). Le score final est sans appel pour Lorient, et témoigne de la mainmise de Lille.
Pour le LOSC, il n’était donc pas question de laisser le doute semer la zizanie dans les esprits après deux matches sans victoire. Le leader du championnat de France a idéalement relancé la machine, en mettant la pression sur le PSG, qui reçoit Monaco dimanche soir à 21h00. Il s’est même octroyé le luxe de croire à un renversement de la vapeur face à l’Ajax, lors du match retour programmé pour jeudi prochain à Amsterdam.

Jose Fonte, Ikoné, Reinildo et Araujo célébrant un but du LOSC (Lorient-Lille)

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Lille, une vraie victoire de champion : "Elle prouve qu'on veut aller jusqu'au bout"
03/03/2021 À 23:25
Ligue 1
In extremis, Lille reste leader
03/03/2021 À 21:50