Lille s’offre a tête de la Ligue 1. Dominateur et porté vers l’avant, le LOSC a réussi à venir à bout du FC Nantes grâce à un but contre son camp de Nicolas Pallois et un penalty transformé par Burak Yilmaz (2-0). Invaincus lors de leurs cinq premières rencontres (trois victoires, deux nuls), les protégés de Christophe Galtier prouvent déjà qu’il faudra compter sur eux pour disputer les places européennes. Les Nantais, eux, stagnent à la 14e position.

Ligue 1
Le roi du Nord, c'est le LOSC
HIER À 20:47

Très entreprenants dès le coup d’envoi, les Lillois ont vite fait cesser toute envie nantaise de prendre des risques en se projetant corps et âme vers l’avant. Mais Burak Yilmaz a vu sa première frappe contrée par Andrei Girotto (6e) avant qu’Alban Lafont ne détourne sa seconde, plein axe, de l’entrée de la surface (9e).

Malheureux Pallois

Contraint de défendre très bas, le bloc nantais a alors réussi à faire déjouer la fougue des locaux. Nicolas Pallois a contré une tentative de Luiz Araujo (23e) avant de remporter un duel crucial face à Jose Fonte (29e) et de dégoûter Burak Yilmaz en se jetant devant ses pieds quelques minutes plus tard.

Moses Simon (Nantes) en duel avec Luiz Araujo (Lille) - Ligue 1 2020-21

Crédit: Getty Images

Mais le capitaine du FC Nantes, qui paraissait alors dans tous les bons coups, a été dans le plus mauvais. Parfaitement trouvé à l’entrée de la surface, Luiz Araujo a déclenché une frappe limpide du gauche que Lafont a réussi à détourner du bout du gant. Bien placé pour récupérer le ballon à droite du but, Celik a alors décidé de le remettre dans la boîte. Sur la trajectoire, Nicolas Pallois, au duel avec Jonathan David, a trompé son propre gardien. Au pire des moments : juste avant de rentrer aux vestiaires (1-0, 43e).

Yilmaz conclut en beauté

Mais comme face à Saint-Etienne une semaine plus tôt, les Nantais n’ont pas abdiqué. Mené au score et généreux dans le pressing, Nantes a montré un visage bien plus offensif qu’en première période. Mais ni Ludovic Blas, contré par Renato Sanchez (47e), ni Moses Simon, d’une frappe repoussée par Maignan (57e), n’ont réussi à valider le temps fort de leur équipe.

En face, Lille, galvanisé par le fait d’avoir provisoirement pris la tête du championnat, a recommencé à pousser. Tout juste entré en jeu, Jonathan Ikoné a bien cru inscrire le but du break mais sa volée du gauche a été repoussée in extremis par Nicolas Pallois (66e). De nouveau incisifs, les rapides ailiers lillois ont même trouvé le poteau sur une contre-attaque malchanceuse conclue par Jonathan Bamba (70e).

Comme en première période, il aura fallu attendre la toute fin du temps réglementaire pour que Yilmaz ne concrétise les occasions de son équipe en transformant en force un penalty qu’il avait lui-même obtenu (2-0, 87e) pour définitivement valider cette troisième victoire lilloise de la saison. Et voilà le LOSC toujours invaincu lors de ses cinq premières rencontres de la saison. Mais, surtout, en tête de la Ligue 1.

Ligue 1
Zéro pointé mais pas d'inquiétude : "David va cartonner"
18/10/2020 À 18:00
Ligue 1
Monaco se rate, Nantes se donne de l'air
18/10/2020 À 14:56