Puisqu'ils sont assurés de conserver la tête de Ligue 1 jusqu'à la semaine prochaine, les Lillois vont avoir tout le week-end pour se torturer l'esprit. Et répondre à cette question digne d'un sujet de philosophie au baccalauréat : ce vendredi soir, face à Montpellier (1-1), les Dogues ont-ils gagné un point ou en ont-ils perdu deux ?
Christophe Galtier a été le premier à s'attaquer - vaguement - au sujet : "Dans l'ensemble, on ne peut pas être satisfaits du match nul, même si, au vu du scénario de la rencontre..." Avec ça, pas de quoi remplir une copie double mais le technicien du LOSC a au moins, de cette manière, livré les grands axes. La thèse ? Le club nordiste se devait d'emporter cette rencontre, autant parce qu'il jouait à domicile que parce qu'il ouvrait le week-end. L'antithèse ? À défaut d'agir, les coéquipiers de José Fonte ont (encore) su réagir pour assurer l'essentiel : rester maîtres de leur destin, à cinq journées du baisser de rideau.
Ligue 1
Le champion de France reprend l'entraînement sans entraîneur
01/07/2021 À 15:25
Finalement, la réponse à cette question pourrait être bien différente à l'issue de cette 33e journée, une fois que le Paris Saint-Germain, Monaco et Lyon auront disputé leurs matches, respectivement face à Saint-Etienne, Bordeaux et Nantes. "Nos concurrents devront faire un parcours parfait pour nous passer devant, a rappelé Galtier. Pour l'instant, on a pris un point de plus et on verra dimanche." Comme si l'entraîneur lillois cherchait à reporter la pression sur ses concurrents directs.

Choc crucial à Lyon dans une semaine

Pourtant, ce sont bien ses joueurs qui ont encore semblé, par intermittence, crispés par l'enjeu. "Il y a une envie de faire un exploit, a noté Galtier. Est-ce que cette envie fait déjouer ? Il est vrai que quand on a concédé le but, il y a eu quinze minutes où je n'ai pas ressenti d'inverser la tendance." Les Lillois y sont parvenus. Encore. Et, une fois de plus, en fin de match, puisque Luiz Araujo a égalisé à cinq minutes de la fin du temps réglementaire. Le LOSC a empoché dix points dans les dix dernières minutes cette saison. Aucune autre équipe de Ligue 1 n'a fait mieux, comme l'a relevé Opta. Preuve que, si la pression se fait de plus en plus lourde, les Dogues sont toujours capables de la supporter.

Real ou PSG : Pourquoi Mbappé ne s'est-il toujours pas décidé ?

Au-delà de l'aspect psychologique, c'est aussi dans le contenu que Lille semble évoluer sur un fil. Moins emballants, moins tranchants, moins efficaces depuis plusieurs semaines, les Dogues ont eu toutes les difficultés du monde à contourner une équipe cohérente, comme à Metz la semaine dernière. C'est là la raison pour laquelle le LOSC n'a empoché que trois succès lors de ses six derniers matches, dont un face au Paris Saint-Germain, adversaire face auquel il n'a pas eu à faire le jeu.
Dans une semaine, les hommes de Christophe Galtier pourraient retrouver le scénario qu'ils préfèrent, puisqu'ils se rendront à Lyon. En attendant, ils devraient suivre avec beaucoup d'attention la suite du week-end. Et espérer qu'elle leur soit favorable. Tout est encore possible : actuels leaders de Ligue 1, ils pourraient se retrouver... au pied du podium dimanche prochain.

A qui le tour ? 44 points et relégué, 77 points et pas de C1 : les "cocus" de la L1

Transferts
Dall’Oglio et Montpellier, ça brûle
31/05/2021 À 07:45
Ligue 1
Maignan, Galtier, Yilmaz...: Après le titre, quel avenir pour les champions de France ?
24/05/2021 À 21:31