Claude Puel est un homme en colère. Et l'entraîneur de l'ASSE ne s'en est pas caché, ce mardi, en conférence de presse. Le tout alors que le club du Forez est frappé de plein fouet par le Covid-19. "Le match face à Strasbourg ? On a poussé le cas extrême, avec quatorze joueurs absents de l'effectif plus tout le staff touché, a-t-il expliqué. Cela montre tout le grotesque de la situation. (...) On a reçu un appel d'un dirigeant de Strasbourg qui nous a intimé de respecter le règlement. La situation est ubuesque. Ce n'est pas du football."
Notre situation était un cluster
"Nous avions 18 éléments positifs, les autorités étaient au courant de notre situation, a-t-il ajouté (...) Là, la situation est exceptionnelle. Nous nous sommes adaptés heure par heure. Il était impossible de communiquer clairement, la situation changeait constamment. (...) Notre situation était un cluster. On a été en contact avec l'ARS, les autorités mais il y a un règlement. Les joueurs ont été testés le dimanche matin. On était à 10 malades et il en faut 11 pour que la rencontre soit annulée."
Ligue 1
Nice - OM sera rejoué sur terrain neutre, Nice sanctionné d'un point de pénalité ferme
08/09/2021 À 21:14

Il n'y a pas que Mediapro : 2020, l'année pourrie du foot français

Dans ce contexte pas vraiment facile, Claude Puel doit donc préparer le derby de dimanche face à l'OL. "Sur le prochain match face à l'OL, 6 joueurs ne seront pas disponibles. Quatre pourraient revenir dans le circuit réglementaire, avec une reprise d'entraînement la veille ou le jour du match. C'est la problématique de notre semaine", a conclu le technicien des Verts.

Manque d'équité

"L'équité est-elle maintenue ? Bien sûr que non. Et j'avais prévenu dès le début de saison que cette situation hors norme pouvait se produire. On prend des risques et on joue avec notre santé", a encore dit Puel. "Nous sommes au coeur de la problématique de jouer à tout prix, de disputer un championnat dans ces conditions car il fallait trouver des solutions pour l'économie du football. Il n'y a aucune rentrée d'argent après le retrait du diffuseur TV mais on prend des risques avec notre santé. La situation est complètement dingue", a-t-il poursuivi.
Pour autant, il ne baisse pas les bras. "La situation nous pénalise mais il faut continuer avec l'état d'esprit affiché à Strasbourg. Quelle que soit l'équipe alignée, nous seront bien présents pour le derby et nous apporterons les bonnes réponses sur le terrain avec l'envie de relever le défi qui s'impose à nous".
(Avec AFP)
Ligue 1
Aucun vainqueur et zéro point : Un gel du match entre Nice et l'OM serait envisagé
07/09/2021 À 19:36
Ligue 1
Boateng à l'OL, vraiment un coup de maître ?
01/09/2021 À 23:01