Cette course au titre sera décidément folle jusqu’au bout. Dans une lutte où chaque favori craque tour à tour, Lille lâche des points pour la troisième fois en quatre journées. Après les matches nuls contre Strasbourg et Monaco, c’est Nîmes qui est venu contrarier les plans nordistes (1-2). Les Lillois ont donc ouvert la porte à leurs poursuivants et le PSG s'y est engouffré en s'imposant à Lyon (2-4). Grâce à une différence de buts favorable, le club de la capitale déloge les Dogues de la première place.
Cela prouve qu’il ne fait pas bon affronter le 19e quand on vise le titre de champion. Après les défaites du PSG contre Lorient et Nantes, Lille a subi le même résultat contre Nîmes. Ce succès permet en tout cas aux Nîmois de profiter pleinement du match nul entre Nantes et Lorient (1-1) pour prendre la place de barragiste. Face au jeu de possession lillois, les Nîmois ont répondu en jouant les contre-attaques à fond. C’est ainsi qu’ils ont ouvert le score grâce à Moussa Koné d’une frappe du droit en pleine lucarne de l’entrée de la surface (0-1, 12e).
Trophée des Champions
Pour Pochettino, Hakimi "est resté concentré" malgré les sifflets
IL Y A UN JOUR
Ecouter le FC Stream Team

Lille, un problème offensif

À l’origine du premier but et encore précieux dans le jeu nîmois, Zinedine Ferhat est devenu passeur décisif pour Renaud Ripart venu tromper Mike Maignan d’un ballon piqué (1-2, 45e). Entre-temps, Xeka avait égalisé en reprenant de la tête un corner de Jonathan Bamba (1-1, 20e). Symbole des soucis lillois, les joueurs de Christophe Galtier n’ont pas su être dangereux autrement que sur les coups de pied arrêtés. La statistique qui le prouve est la suivante : 15 tirs, 4 cadrés. Hormis sur une frappe de Renato Sanches (90e+3), Baptiste Reynet n’aura pas eu à s’employer en deuxième période.
Le portier nîmois aura été bien aidé par une défense héroïque qui n’a cessé de couper les transmissions adverses et de maintenir les joueurs lillois le plus loin possible de leur surface de réparation. Les changements opérés au fur et à mesure par Christophe Galtier n’auront changé ni la physionomie du match ni le jeu de son équipe. Battu par le PSG en Coupe de France, Lille enchaîne une deuxième défaite consécutive et devra profiter de la trêve internationale pour se remettre d’aplomb. Car un choc contre … le PSG l’attend dès la reprise de la Ligue 1 le samedi 3 avril. Un match que Lille pourrait ne pas aborder en position de leader.

Rush incroyable de Mbappé, boulette et penalties : le résumé du choc

Trophée des Champions
Gourvennec, le beau geste : "Je partage ce titre avec Galtier"
IL Y A UN JOUR
Trophée des Champions
Une défaite, pas d'alarmisme : "Nous avons de plus grandes choses à aller chercher par la suite"
IL Y A UN JOUR