C'est souvent à prévoir pour une équipe lanterne rouge du championnat. Le Nîmes Olympique, 20e de Ligue 1, avec la pire défense et la deuxième pire attaque, vit une troisième saison très compliquée dans l'élite du football français, et se sépare de son entraîneur Jérôme Arpinon pour tenter de sauver le club de la relégation.
Les Crocos ont annoncé la mise à pied à titre conservatoire de l'entraîneur ce matin, indiquant que son ancien adjoint Pascal Plancque assurera l'intérim à la tête de l'équipe première. Les Nîmois n'ont remporté qu'un seul de leurs onze derniers matches, et pointent à quatre points du barragiste Lorient.
Ligue 1
"Cette fois, aller au moins en C1" : Garcia veut rejoindre un projet plus ambitieux qu'à Lyon
IL Y A UN JOUR
Selon Midi-Libre, la cassure avec Jérôme Arpinon a eu lieu après la claque reçue à Strasbourg début janvier (5-0), scellant le sort du technicien pour son président Reda Hammache. Le journal local évoque "un message qui ne passait plus" avec les joueurs comme avec la direction pour expliquer la décision du club. Les Crocos rejoueront dès dimanche, lors de la réception de Monaco (15h00), pour tenter de relancer le club et sortir de leur mauvaise spirale du moment.
Ligue 1
Mbappé avoue ses doutes : "Le meilleur endroit pour moi ? Je n’ai pas encore la réponse"
HIER À 07:40
Ligue 1
Retrait de Canal +, victoire d'Amazon : les questions que pose la nouvelle donne des droits TV
HIER À 19:26