Lyon s'est loupé et tombe de son trône. Dominateurs mais peu efficaces, les joueurs de Rudi Garcia ont craqué sur le fil face à de vaillants Messins, dimanche, lors de la 20e journée de Ligue 1 (0-1). Aaron Leya-Iseka a inscrit l'unique but d'une rencontre pourtant totalement débridée et les Grenats ont créé la sensation en faisant tomber des Gones qui n'avaient plus connu la défaite depuis le 15 septembre (2-1 à Montpellier). Doublé par le PSG et Lille ce week-end, l'OL perd ainsi sa première place du classement et se retrouve troisième, deux points derrière les leaders, à une semaine du derby contre Saint-Etienne.
Bien décidés à prendre les choses en mains sur leur pelouse, les Lyonnais ont tout de suite mis le pied sur le ballon et poussé d'entrée. A l'image de Tino Kadewere (2e) et Marcelo (6e), ils ont pourtant manqué de précision dans leurs tentatives. Cherchant à évoluer très haut, les hommes de Rudi Garcia se sont aussi exposés aux contres adverses même si Habib Maïga a finalement mal négocié une offensive à quatre contre deux (9e). Avec des Grenats plus combatifs dans les duels au milieu de terrain, la rencontre est vite devenue très intense et Alexandre Oukidja d'un côté (16e), comme Anthony Lopes de l'autre (25e) ont dû réaliser d'importantes sorties à la limite de leur surface.
Ligue 1
Titulaire en puissance ou éternel joker ? Slimani, un rôle à définir dans l'OL de Bosz
24/09/2021 À 21:17
Le ton de la soirée était définitivement donné et les Lyonnais ont régulièrement percé la défense des visiteurs mais Karl Toko-Ekambi a buté sur le gardien adverse sur son tir venu de la droite (36e) avant de trop croiser sa nouvelle tentative dans une position similaire (37e) puis de trop enlever sa frappe enroulée du gauche après une feinte (39e). En face, Metz aurait également pu prendre l'avantage peu avant la pause mais le centre-tir de Farid Boulaya qui avait lobé Lopes a fini sur la base de son poteau gauche et Lamine Gueye a placé sa reprise sur le dos de Marcelo (42e).

Fausse joie et désillusion pour Lyon

Après ses 12 tirs de la première période pour 2 cadrés, Lyon est reparti de plus belle au retour des vestiaires. Davantage dominé dans l'entrejeu, Metz est encore resté menaçant sur ses rares contres même si Victorien Angban a raté sa reprise aux six mètres (67e). Après les entrées en jeu de Maxwel Cornet et Houssem Aouar (68e), l'OL a bien cru avoir enfin trouvé la faille quand Toko-Ekambi a marqué de près en reprenant le ballon qui venait de rebondir sur la transversale messine après un tir de Thiago Mendes dévié par Oukidja (74e). Ce fut une fausse joie pour les Gones car le but a été refusé pour un hors-jeu litigieux d'Aouar.
Garcia a lancé sa recrue Islam Slimani et Rayan Cherki pour enfin débloquer la situation dans le dernier quart d'heure et l'international algérien s'est vite signalé mais a raté la cible (84e). Son compatriote Oukidja, lui, est resté impérial avec une double parade devant Memphis Depay puis Aouar (85e). Dans le sillage de son gardien, Metz a terminé ce match fou en fanfare et Pape Sarr a fait trembler la transversale lyonnaise sur une belle frappe lointaine (88e).
Lancé par Farid Boulaya après une perte de balle de Cherki, Aaron Leya-Iseka, lui, n'a pas loupé le but grand ouvert après avoir devancé puis dribblé le gardien lyonnais à droite de sa surface (0-1, 90e). Battu à l'aller (1-3), Metz prend sa revanche en infligeant à Lyon sa seconde défaite de la saison après 16 matches d'invincibilité.
Ligue 1
Hakimi, ça change la vie
22/09/2021 À 22:50
Ligue 1
Antonetti fustige l'arbitrage et tance Mbappé : "Il gagnerait à être plus humble"
22/09/2021 À 22:10