"A court terme, l’UNFP invite les joueurs à discuter rapidement avec leurs clubs pour envisager les modalités de réduction de leurs rémunérations afin de sauver le football professionnel fortement affecté par cette crise et pour faire en sorte que la saison 2020/2021 aille à son terme." Les mots sont durs. Dans son communiqué suite à la réunion qui a eu lieu dans son siège, la Ligue de football professionnel (LFP) craint pour l'avenir à court terme du foot hexagonal.
Ce mardi, il y avait Philippe Piat, Sylvain Kastendeuch, David Terrier et Jérémy Dumois d'un côté pour les joueurs, Jean-Michel Aulas, Jean-Pierre Caillot, Loïc Ferry, Marc Keller et Christian Leca pour les clubs de l'autre et la Ligue au milieu. Cette réunion devait permettre aux un et aux autres d'avancer leurs arguments sur le sauvetage du football français. Les clubs espèrent que les joueurs accepteront une baisse généralisée des salaires. "Les parties se réuniront de nouveau pour envisager des mesures structurelles afin de participer à une réforme plus globale du football professionnel (format des compétitions, limitation des effectifs, redevances, formation, etc…)", précise la LFP en fin de communiqué.
Ligue 1
Accusé de racisme, Costil a décidé de porter plainte
06/04/2022 À 19:30
Ligue 1
Antonetti prend 10 matches de suspension, Verratti sera convoqué le 2 mars
23/02/2022 À 21:17
Ligue 1
Pire défense du siècle, ambiances de feu, Milik retrouvé : les tops et flops de la 23e journée
07/02/2022 À 00:25