Que vont devenir les Girondins de Bordeaux ? Le club, qui a été placé sous la protection du tribunal de commerce de Bordeaux après l'annonce du désengagement du fonds d'investissement américain King Street, pourrait disparaître dans les limbes du football amateur si aucun repreneur sérieux ne se manifestait. C'est une institution six fois championne de France de première division qui est donc menacée, ce qui ne peut qu'émouvoir les amoureux de ballon rond. François Pinault en fait partie, et le propriétaire du Stade Rennais a donc pris une initiative relayée lundi par nos confrères de Sud-Ouest.
Le milliardaire, qui possède également le Château Latour, premier grand cru classé de Bordeaux, a ainsi appelé dans une lettre ouverte le monde du vin à reprendre les Girondins. "Je pense que l’existence du club mythique que sont les Girondins est importante pour Bordeaux, son rayonnement, son équilibre auxquels tous les propriétaires viticoles ne peuvent que s’identifier. Quelle est la force économique qui, dans cette région, peut se donner l’objectif de sauvegarder les Girondins et de les développer ? Le monde du vin et en particulier les propriétaires de grands crus", a considéré Pinault.

Pinault prêt à soutenir un projet de reprise par les acteurs du vin

Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59
Mais pourquoi ne formule-t-il pas lui-même une offre de reprise ? Tout simplement parce qu'il n'en a pas le droit. "Les règles légitimes en matière de possession des clubs m’interdisent de monter un projet de reprise des Girondins, dès lors que mon groupe est l’actionnaire unique du Stade Rennais. En revanche, je suis prêt à apporter mon soutien à toute opération montée par les acteurs du vin et je le ferai avec enthousiasme", a-t-il aussi rappelé.
L'appel de François Pinault sera-t-il entendu ? Si c'est le cas, ce serait non seulement une bonne nouvelle pour l'avenir du club, mais son identité régionale en serait renforcée.
Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22