Président du Nîmes Olympique depuis 2016, Rani Assaf pourrait abandonner le navire, alors même que les Crocos viennent d'être relégués en Ligue 2 après une saison morose. D'après les informations de Midi Libre, confirmées par L'Equipe et RMC, Assaf aurait annoncé ce vendredi par mail à ses salariés sa volonté de se désengager du club. La décision devrait être entérinée par un conseil d'administration extraordinaire, qui se tiendra jeudi prochain.
En cause, un désaccord autour de l'avenir de la formation nîmoise. Alors que le NO a subi de plein fouet la crise liée au retrait de Mediapro, Rani Assaf souhaitait faire des économies sur le centre de formation, ce à quoi l'Association Nîmes Olympique, la section amateur du club en charge du centre de formation, s'est opposée. Ces dernières heures, le président des Crocos aurait demandé "la démission de son comité directeur et l'intronisation de son propre conseil d'administration", d'après L'Equipe. Il souhaiterait désormais déposer le bilan jeudi prochain.
Ligue 1
Accusé de racisme, Costil a décidé de porter plainte
06/04/2022 À 19:30
Rani Assaf aurait ainsi d'ores et déjà prévenu ses salariés, et doit se mettre à la recherche d'un successeur avant le 30 juin prochain. Le club doit toujours combler un déficit compris entre 6 et 7 millions d'euros, et devrait mettre de côté son projet provisoire de nouveau stade, que son président devait financer à hauteur de 10 millions d'euros. Le Nîmes Olympique, à moins de trouver rapidement un repreneur, risque la liquidation.

Ripart au duel lors de Nîmes - Reims

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Antonetti prend 10 matches de suspension, Verratti sera convoqué le 2 mars
23/02/2022 À 21:17
Ligue 1
Pire défense du siècle, ambiances de feu, Milik retrouvé : les tops et flops de la 23e journée
07/02/2022 À 00:25