Le Stade de Reims a un nouvel entraîneur : il se nomme Oscar Garcia. Le retour de l’entraîneur espagnol en Ligue 1 a été officialisé ce vendredi soir par le président Jean-Pierre Caillot, en préambule de la rencontre entre le club champenois et l’OM, au Stade Auguste Delaune, dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1.
Le dirigeant répondait aux questions de Canal+ au sujet de l’entraîneur actuel, David Guion, dont le départ a été officialisé ces derniers jours, quand il a lâché l’information de manière un peu gênée. "Il m’a semblé opportun d’envoyer un nouveau souffle. On va démarrer un nouveau cycle, ce qui ne veut pas dire que je renie le travail effectué par David bien au contraire, mais j’ai préféré le faire pendant une intersaison pour que celui qui va le remplacer puisse travailler et mettre ses schémas en place avec sa nouvelle équipe", a précisé Caillot en préambule, avant de lâcher le nom de Garcia.
Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59
Caillot veut un nom "international" pour un projet "international"
"Tout le monde l’a le nom, même si cela n’a pas été officialisé (…) On ne va pas faire de langue de bois, c’est Oscar Garcia qui sera l’entraîneur du Stade de Reims. Il n’y a pas de problème de personne, ce n'est pas un soucis avec le staff actuel. C’est juste qu’on démarre un nouveau projet. Le projet c’est de continuer à développer l’institution avec notre politique de recrutement à l'international. On souhaite le démarrer avec quelqu'un qui a une vision un peu plus internationale, c’est la seule variante qu’il peut y avoir avec David aujourd’hui."

Oscar Garcia accumule les échecs depuis quatre ans

Oscar Garcia est bien un nom qui sonne international, mais son parcours depuis quatre ans ressemble plus à un chemin de croix qu'autre chose. Excellent aux commandes du FC Salzbourg, au sein du projet Red Bull, le Catalan s'est ensuite cassé les dents à l'AS Saint-Etienne à l'automne 2017, avant de se planter à l'Olympiakos où son parcours d'entraîneur ne va durer que trois mois, entre début janvier et début avril 2018.
Revenu aux affaires en novembre 2019 au Celta Vigo, l'ancien milieu de terrain n'a pas vraiment marqué en bien l'histoire du club galicien avec qui il a joué le maintien la saison dernière, avant de connaître un début d'exercice 2020-2021 absolument catastrophique. Ce qui lui a coûté son poste en novembre dernier. Les supporters de Reims devront s'y faire, son style plutôt porté vers l'offensive marquera une vraie rupture avec le prudent mais cohérent Guion. Pour Reims, pas au mieux niveau finances avec la crise, c'est un choix vraiment audacieux.

Comment Sampaoli a redonné vie à l'OM

Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22