On aurait beaucoup aimé vous épargner cette banalité. Malheureusement, le scénario au bout duquel Lille s'est imposé sur la pelouse de Metz, ce vendredi soir (0-2) en ouverture de la 32e journée de Ligue 1, nous contraint à vous le rappeler : si le LOSC s'adjuge le titre à l'issue de cet exercice, il faudra se souvenir de ce succès autant que de son tour de force au Parc des Princes, la semaine dernière.
Parfois brouillons, souvent imprécis, peu inspirés, les Dogues s'en sont remis à autre chose pour mettre la pression sur Paris, Lyon et Monaco : leur âme. Leur plus grande force dans cette folle course au titre. "Il ne faut pas que l'enjeu nous crispe, a martelé Christophe Galtier après la rencontre, au micro de Canal+. Nous sommes déterminés et lucides. C'est cet état d'esprit qui nous a portés ce [vendredi] soir."
Ligue 1
Le LOSC sacré ce dimanche si...
09/05/2021 À 21:13

Le paradoxe Neymar : "En C1, il est dans l'efficacité, en L1, il est dans la facilité"

Il n'est peut-être pas le seul, mais le LOSC a tout ce qu'il faut pour aller au bout. Une volonté de fer, donc, mais aussi un immense gardien et un très grand attaquant. Le premier a maintenu son équipe à flots en repoussant un penalty de Leya Iseka, peu après le premier quart d'heure, alors que le score était nul et vierge. "Si on avait été menés, ça aurait été beaucoup plus compliqué", a souligné le technicien lillois, qui n'a pas manqué de saluer la prestation globale de son portier, auteur de quatre parades décisives.
Il y a quatre équipes et Lille est dans la bagarre
Pour le reste, Lille a aussi pu compter sur Burak Yilmaz. L'attaquant de 35 ans, capital cette saison, avait manqué deux mois de compétition entre janvier et mars. Mutique depuis son retour à la compétition à Monaco, le 14 mars dernier, le Turc s'est remis sur les rails durant la fenêtre internationale. A Metz, il a perforé les filets sur l'une de ses seules occasions. "On l'a retrouvé, c'était important, s'est réjoui Benjamin André sur Canal+. Il a une mentalité de tueur." On y revient.

Un quadruplé, un chef-d'œuvre, un acte de naissance : Le top 5 des matches de Mbappé

Et maintenant ? A six journées de la fin, le club nordiste compte provisoirement six points d'avance en tête, alors que le Paris Saint-Germain devra négocier un déplacement extrêmement périlleux à Strasbourg (17h00). Mais pour les Dogues, pas question de parler du titre. Même s'ils y pensent. "C'est normal, quand il reste six matches et que tu es premier du championnat, a précisé José Fonte. On va tout faire pour. Il y a quatre équipes. Et Lille est dans la bagarre." Galtier, lui, la joue encore plus prudent : "Ce soir, on est quasiment sûr d'être européens. L'objectif est atteint. Maintenant, on va se battre pour le podium. Comme c'est très serré…"
Ligue 1
Deux pétards pour une nouvelle leçon : Le roi Burak s'est encore fâché
07/05/2021 À 22:25
Ligue 1
Lille file à toute allure vers le titre
07/05/2021 À 20:52