Le suspense est maintenu. Et il n’a rien d’artificiel. Dimanche lors de la 37e journée de Ligue 1, le LOSC a grillé un joker, en concédant le match nul à domicile face à l’AS Saint-Etienne (0-0). Dans le même temps, le PSG a déroulé face à Reims (4-0). Les Lillois conservent ainsi la première place et leur destin en main… mais ils n’ont plus qu’un point d’avance sur Paris, et trois sur Monaco, vainqueur 2-1 face à Rennes. Trois clubs restent donc en lice pour le sacre.

Un poteau qui change tout

Ligue 1
Monaco est toujours dans la course au titre... Lyon peut lui chiper la place sur le podium
16/05/2021 À 20:55
Le LOSC a réalisé une entame timide face aux Verts. Pas celle d’une formation sûre de son fait. En première période, c’est uniquement sur un contre que Luiz Araujo s’est procuré la plus belle occasion lilloise, après un une-deux avec Burak Yilmaz. Les Dogues ont fini par réussir à pousser, à défaut de marquer. Le centre-tir sur coup franc de Yusuf Yazici a heurté le poteau droit d’Etienne Green à la 90e minute. Il faudra attendre une semaine - et un déplacement à Angers pendant que Paris va à Brest - pour savoir si les joueurs de Christophe Galtier maudiront ou non cette action.

Paris tient à son sceptre

L’hypothèse d’une couronne décrochée par le LOSC, dès ce dimanche à une journée de la fin, avait pris du plomb dans l’aile bien avant cela. Les Parisiens, champions en titre assurés de rester en course en cas de succès, ont ouvert le score à la 13e minute, par l’intermédiaire de Neymar sur penalty. Un penalty concédé par Yunis Abdelhamid, expulsé pour avoir contré de la main, en taclant, une frappe de Kylian Mbappé. A onze contre dix et déjà devant, les joueurs de Mauricio Pochettino ont contrôlé la suite des débats aisément.

Neymar et Mbappé

Crédit: Getty Images

Monaco, le podium... voire plus ?

De son côté, l’AS Monaco a sans doute - surtout - fait un pas de plus vers la Ligue des champions en gagnant à domicile contre les Rennais (2-1), grâce à des buts de Wissam Ben Yedder et Aleksandr Golovin, au cœur d’un premier acte maîtrisé. Mais les joueurs de la Principauté ne sont pas à exclure de la course au trophée. Outre le fait de devoir compter sur des faux pas adverses, leur différence de buts (+34, contre +40 pour Lille et +56 pour Paris) risque d’être un frein à leurs espoirs. Mais ceux-ci subsistent donc en cette fin d’exercice passionnante.

Wissam Ben Yedder (Monaco) buteur face à Rennes

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59
Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56