Le nouveau président du LOSC, Olivier Létang, est face à un sacré chantier. Difficile à croire lorsqu’on regarde le classement de Ligue 1 : Lille y occupe la deuxième place, un rang devant le PSG, et n’est devancé par l'OL qu'à la différence de buts. Dans le Nord, le désordre est plutôt économique. Mis sous pression, l’ancien boss lillois Gérard Lopez a été forcé de vendre, début décembre. Laissant derrière lui un club endetté et frappé, comme beaucoup d’autres, de plein fouet par la crise liée au Covid-19.
Létang doit donc trouver des fonds. L’ancien président du Stade Rennais ne s’affole pas : il assure que des "capitaux propres" seront injectés au mois de janvier, et que les Dogues n’ont ni "la volonté" ni "le besoin" de vendre des joueurs cet hiver. Pour autant, Lille aurait tort de s’en priver dans les prochains mois. Car certains de ses joueurs pourraient lui rapporter gros. Ce, même si le contexte devrait empêcher le trading nordiste d’atteindre les sommets touchés avec les ventes d’Osimhen cet été (à Naples pour 70 millions) ou de Pépé l’année précédente (à Arsenal pour 80 millions).

Olivier Létang, nouveau président du LOSC

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Nice - OM sera rejoué sur terrain neutre, Nice sanctionné d'un point de pénalité ferme
08/09/2021 À 21:14

Mike Maignan

Sa valeur
Considérant la situation sportive du LOSC, à la lutte pour le titre, voir son gardien de but Mike Maignan (sous contrat jusqu’en 2022) quitter le navire dès cet hiver est hautement improbable. A moins d’une offre astronomique, ce qui serait invraisemblable pour le marché des gardiens au mercato hivernal.
C’est presque une bonne nouvelle pour Lille, qui pourrait voir la valeur de son portier de 25 ans augmenter. Estimée à 20 millions d’euros par le site Transfermarkt, celle-ci pourrait être boostée par une deuxième partie de saison similaire en qualité à la première, et par d’éventuelles apparitions à l’Euro avec les Bleus (il ne compte toujours qu’une seule sélection). L’été dernier, le LOSC avait en tout cas réclamé 35 millions pour son gardien.
Ses destinations possibles
Il est toujours difficile de se projeter sur le marché des gardiens, comparé justement à un jeu de chaises musicales. D’autant que les quelques sièges a priori convoités par le gardien lillois sont occupés.
Le PSG, où Maignan a évoqué plusieurs fois l’éventualité d’un retour, a enfin stabilisé son but avec Navas. Et Chelsea, piste principale en 2020 d’après de nombreux médias, a fait confiance à un autre pensionnaire de L1, Edouard Mendy. Reste Tottenham, qui avait pensé au Lillois cet été et où Lloris se fait vieux (34 ans), voire l’Italie (Naples, Inter ?). Wait & see donc…

Mike Maignan, le gardien du LOSC.

Crédit: Getty Images

Boubakary Soumaré

Sa valeur
Il est l’un des "prospects" les plus intéressants du LOSC. Boubakary Soumaré a le profil "parfait" pour rapporter gros à Lille dans les prochains mois : âgé de 21 ans mais déjà expérimenté (il cumule 66 matches de Ligue 1), international français chez les jeunes, et surtout souvent comparé à Paul Pogba, ex-joueur le plus cher du monde.
Si sa valeur est estimée à 25 millions d’euros par Transfermarkt, elle pourrait ainsi grimper en flèche, surtout si l’Angleterre, où son profil box-to-box pourrait faire des ravages, s’en mêle. En fin de contrat en 2022 et très convoité, il devrait partir pour plus cher. Il lui reste toutefois à se stabiliser dans le onze de départ lillois, lui qui n'a débuté que 7 de 17 matches des Dogues en championnat.
Ses destinations possibles
Elles sont nombreuses. Wolverhampton avait failli l’attirer l’été dernier, comme l’AC Milan, qui d’après Tuttosport pourrait revenir à la charge en proposant un prêt avec option d’achat. Naples, l’Inter et même le PSG, où Soumaré a été formé, étaient à l’affût la saison dernière et pourraient se replacer. Une chose est sûre, il y aura des prétendants.

Boubakary Soumaré lors de Lille-Nîmes / Ligue 1

Crédit: Getty Images

Renato Sanches

Sa valeur
Voilà peut-être l’un des joueurs les plus "bankable" pour le LOSC. Arrivé à Lille en provenance du Bayern en 2019 pour 20 millions d’euros, Renato Sanches vaudrait aujourd’hui le même montant, d’après Transfermarkt. Mais le LOSC peut espérer faire une plus-value au vu du profil de son milieu de terrain expérimenté, sélectionné 22 fois avec l’équipe du Portugal. Gérard Lopez assurait l'été dernier avoir notamment refusé une offre de 70 millions d'euros pour son champion d'Europe 2016.
Sanches est encore jeune (23 ans), et est lié avec le LOSC jusqu’en 2023. Si son médiocre passage à Swansea, en 2017-2018, l'avait desservi, ses excellentes performances à Lille ont remonté sa cote. Et, comme pour Soumaré, l’intervention des clubs anglais pourrait faire grimper les prix. Mais Sanches, pas épargné par les blessures en première partie de saison, n’a pas vraiment eu l’occasion de briller cette saison avant l’ouverture du mercato hivernal...
Ses destinations possibles
Les courtisans ont toujours été nombreux pour Renato Sanches. Le dernier en date ? Rien de moins que le champion d’Angleterre en titre, Liverpool. Les Reds seraient à l’affût pour remplacer Georginio Wijnaldum, en fin de contrat l’été prochain. L’Inter Milan serait également intéressé, mais d’après la Gazzetta dello sport, les Nerazzurri souhaiteraient attendre l’été prochain, par manque de liquidités.

Gael Kakuta au duel avec Renato Sanches lors de la rencontre Lille - Lens / Ligue 1

Crédit: Getty Images

Jonathan Bamba

Sa valeur
Arrivé libre au LOSC en 2018, Jonathan Bamba est aujourd’hui estimé à près de 20 millions par Transfermarkt. Aujourd’hui homme de base de Christophe Galtier, et surtout de plus en plus décisif (déjà 5 buts et 6 passes décisives en 17 matches cette saison), sa valeur pourrait évidemment grimper au-delà.
A l’instar de son compère Ikoné, Bamba a l’expérience suffisante en Ligue 1 (139 matches joués). En revanche, il lui manque une sélection pour vraiment faire grimper son prix. Pour l’instant, l’ancien de Saint-Etienne doit se contenter des équipes de jeunes en Bleu.
Ses destinations possibles
Même s’il est l’un des hommes forts du début de saison lillois, l’ailier est l’un des candidats les plus crédibles au départ dès cet hiver. La presse andalouse fait état d’un intérêt très prononcé du FC Séville. Reste à savoir si le club pourra mettre la somme demandée cet hiver, ou s’il voudra attendre l’été prochain.

Presnel Kimpembe tacle Jonathan Bamba

Crédit: Getty Images

Jonathan Ikoné

Sa valeur
D’après le site spécialisé Transfermarkt, il est le joueur avec la plus forte valeur dans l’effectif lillois, étant estimé à 36 millions d’euros. Et cela se comprend : à 22 ans, le joueur formé au PSG a déjà disputé 119 matches de Ligue 1, entre Lille et Montpellier, et compte 4 sélections en équipe de France (1 but).
Avec, en plus, un profil d’ailier qui coûte souvent cher et des statistiques qui ne cessent de gonfler malgré une période creuse cette saison, Jonathan Ikoné pourrait être le prochain gros coup fait par le LOSC, qui l’avait acheté 5 petits millions d’euros à Montpellier à l’été 2018. L’assurance dans tous les cas d’une belle plus-value.
Ses destinations possibles
Wolfsburg, Dortmund et Everton étaient a priori intéressés par l’ailier nordiste ces derniers mois, d’après plusieurs médias dont L'Équipe. Téléfoot ajoutait Newcastle et Tottenham à la liste, cet été. Autant d’équipes qui avaient été refroidies par le choix d’Ikoné de rester dans le Nord, mais qui pourraient revenir à la charge.

Diego Laxalt (Celtic Glasgow) au duel avec Jonathan Ikoné (Lille) en Ligue Europa

Crédit: Getty Images

Les autres candidats au départ

Zeki Çelik est l'un des autres gros actifs de l'effectif lillois. Convoité par Tottenham, Everton et l'Atalanta l'été dernier, il pourrait partir pour près de 20 millions d'euros. Arrivé cet été de l'Ajax, Sven Botman ne partira pas cet hiver, mais sa très bonne première partie de saison pourrait déjà lui ouvrir des portes l'été prochain. Il en va de même pour Yusuf Yazici, dont la valeur pourrait grimper en flèche après ses performances brillantes en Coupe d'Europe ces derniers temps.
Ligue 1
Aucun vainqueur et zéro point : Un gel du match entre Nice et l'OM serait envisagé
07/09/2021 À 19:36
Ligue 1
Boateng à l'OL, vraiment un coup de maître ?
01/09/2021 À 23:01