Qui a dit que la Ligue 1 n'était pas spectaculaire ? À La Mosson, Montpellier et l'Olympique de Marseille ont livré une bataille sans relâche sous la pluie et se sont séparés sur un résultat nul (3-3). Lancés par un but d'Andy Delort après seulement 27 secondes de jeu, les Héraultais ont arraché le point du match nul à la dernière minute grâce à une tête rageuse de Gaëtan Laborde. Malgré ce point obtenu en infériorité numérique et une grosse volonté collective, l'OM n'a pas fait une bonne opération au classement et campe au sixième rang derrière le RC Lens, avec un match supplémentaire.
Avant d’attaquer cette rencontre, Marseille et Montpellier connaissaient des dynamiques différentes : incapables de gagner en déplacement depuis neuf matchs en championnat (quatre nuls et cinq défaites), les Olympiens se déplaçaient sur la pelouse du MHSC, invaincu sur les neufs dernières journées de Ligue 1 (quatre victoires et cinq nuls).
Ligue 1
"Cette fois, aller au moins en C1" : Garcia veut rejoindre un projet plus ambitieux qu'à Lyon
IL Y A 21 HEURES
Dès lors, Delort avait à cœur de montrer la marche à suivre pour les siens : après vingt-sept secondes de jeu, l’attaquant international algérien a lobé Steve Mandanda pour marquer le but le plus rapide de la saison 2020-2021 en Ligue 1 (1re, 0-1). Longtemps apathique, l’attaque marseillaise s’est réveillée grâce à un enchaînement de grande classe d’Arkadiusz Milik, auteur de son quatrième but en championnat en neuf rencontres (43e, 1-1), puis une action collective ponctuée par Pape Gueye (45e, 1-2).

Sampaoli a encore du pain sur la planche

Devant au score de manière assez surprenante, Marseille s’est à nouveau pris les pieds dans le tapis au retour des vestiaires. Lancé à pleine vitesse, Gaëtan Laborde a converti la deuxième passe décisive du match de Jordan Ferri pour remettre les deux équipes à égalité (47e, 2-2). À vrai dire, l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux a été la principale dynamite dans l’attaque héraultaise grâce à son but égalisateur en toute fin de match d’une tête plongeante magnifique (93e, 3-3).
Longtemps devant au score, Marseille aurait aimé avoir pour héros Lucas Perrin, buteur de la tête (71e, 2-3) après être entré sur le terrain neuf minutes plus tôt à la suite de l’exclusion de Duje Caleta-Car. En infériorité numérique pendant une demi-heure, les Marseillais ont cru tenir les trois points suite à un poteau de Téji Savanier (83e) et un arrêt magistral de Mandanda sur sa ligne devant une puissante tête de Daniel Congré (91e). Mais non, cela n'a pas suffi… Jorge Sampaoli a encore du pain sur la planche pour offrir un avenir européen à l’OM la saison prochaine.

Boubacar Kamara (Marseille) face à Stephy Mavididi (Montpellier)

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Mbappé avoue ses doutes : "Le meilleur endroit pour moi ? Je n’ai pas encore la réponse"
HIER À 07:40
Ligue 1
Retrait de Canal +, victoire d'Amazon : les questions que pose la nouvelle donne des droits TV
HIER À 19:26