Non, Mohamed Ayachi Ajroudi ne compte pas abandonner son projet de racheter l'OM. Et non, la fin de non-recevoir "formelle et définitive" envoyée par Frank McCourt ne lui fera pas changer d'avis. Épaulé par Mourad Boudjellal, l'hommes d'affaires franco-tunisien est déterminé à poursuivre son combat. Et le gagner. Comme il l'affirme dans un communiqué de presse.

"Je n’ai pas le temps de polémiquer, affirme-t-il. M. Eyraud, craignant de perdre son salaire, est favorable à la vente pour autant qu’on le garde. Comment pourrions-nous le savoir sans contact ? Nous n’y sommes pas opposés, pour autant qu’il démontre que les pertes de 2017, 2018 et 2019 ne sont pas dues à sa mauvaise gestion financière et sportive. Si une campagne de désinformation, massive ou non, suffit à déstabiliser et fragiliser un club historique, il faut sérieusement remettre en question la solidité de sa structure et de son management."

Ligue 1
La fin du feuilleton ? McCourt refuse "de manière formelle et définitive" de négocier avec Ajroudi
23/07/2020 À 15:09

Tapie, la carte surprise

Pour remporter cette partie de poker menteur, Ajroudi a d'ailleurs sorti une autre carte de sa manche. Et pas n'importe laquelle. "M. Ajroudi considère que personne ne connaît mieux le Club que M. Bernard Tapie, c’est pourquoi il souhaiterait sa présence dans le comité du Club, pour autant qu’il le souhaite et que l’ICFC-UEFA le permettent", peut-on lire dans le communiqué publié par Greenberg, Hornblower, Deschenaux & Partners et LLP, qui représentent les intérêts de l'homme d'affaires, prêt à payer les 500 000 euros réclamés par le président marseillais Jacques-Henri Eyraud.

Niang trop cher, nos 5 idées d’attaquants pour l’OM

"Quant à l’assignation délirante déposée par M. Eyraud pour défendre son poste et rédigée par un avocat qui est moins connu pour son titre professionnel que pour ceux d’auteur de bandes dessinées et de romancier, notre client s’en amuse beaucoup", récite le communiqué, avant de citer les propos d'Ajroudi. "Quant au demi-million que M. Eyraud réclame à titre de dommage-intérêts, nous sommes prêts à le payer pour une rencontre d’une durée d’une journée face à face, avec M. McCourt en personne. Ainsi, nous éviterons de perdre du temps avec son entourage, qui lui communique une perception très déformée de la réalité, par peur de perdre la poule aux œufs d’or", conclut-il.

Ligue 1
Rennes tient le remplaçant de Mendy : Gomis s'engage pour 5 ans
IL Y A 2 HEURES
Ligue 1
Simple contracture pour Neymar
IL Y A 3 HEURES