Un derby de l’Atlantique qui a tourné à la démonstration. Dominateur et réaliste, le FC Nantes s’est offert le droit de continuer à croire au maintien en remportant une troisième victoire consécutive face à Bordeaux grâce à des buts de Coulibaly, Louza et Kolo Muani (3-0). Confirmant leur superbe regain de forme, les Canaris (37 pts) reviennent à une petite longueur de Lorient, premier non-relégable. Avec une sixième défaite lors de ses sept derniers matches, Bordeaux (39 pts) n’est toujours pas sorti d’affaire.

Coulibaly lance le derby

Ligue 1
Gerard Lopez propriétaire des Girondins vendredi ?
21/07/2021 À 18:17
Il faut dire qu'après deux victoires sur les pelouses de Strasbourg (1-2) et Brest (1-4), la formation d’Antoine Kombouaré avait à cœur de remporter son premier match à domicile en 2021. Et dès le coup d’envoi, les Canaris se sont montrés confiants et appliqués pour continuer leur folle course au maintien. Complètement privé de ballon, Bordeaux n’a rien pu faire d’autre que défendre pendant le premier quart d’heure de jeu. Et ce qui devait arriver arriva.
Parti dans une folle chevauchée sur l’aile droite, Ludovic Blas a éliminé Lacoux pour s’offrir le luxe de pouvoir s’appliquer à déposer un ballon juste devant Kalifa Coulibaly, qui arrivait lancé au point de penalty. L’occasion était trop belle pour que l’avant-centre du FC Nantes manque sa tête, ne laissant aucune chance à Benoît Costil (1-0, 19e) pour récompenser le très bon début de match de son équipe.
Dans la foulée, Kolo Muani a eu le break au bout du crâne. Mais, gêné par l’intervention ratée de Sabaly, l’attaquant français n’a pas réussi à reprendre convenablement le centre de Moses Simon pour mettre un coup de massue sur la tête des Girondins (25e). Des Bordelais qui, eux, ont dû attendre la toute fin de première période pour s’offrir une première occasion. Mais Hwang a perdu un face à face décisif contre Lafont (39e) avant de rentrer aux vestiaires la tête basse.

Les Canaris retrouvent leurs couleurs

En seconde période, Nantes, en pleine confiance, a même passé la deuxième. Après un superbe coup de rein pour effacer Benito sur l’aile droite, Kolo Muani s’est écroulé dans la surface face à ce même défenseur bordelais, revenu derrière lui. Et Imran Louza, plein de sang-froid, s’est fait un malin plaisir de transformer son penalty, trompant Benoît Costil d’un contre-pied parfait pour inscrire le but du break (2-0, 51e).
Ecouter le FC Stream Team
Voyant son équipe à la dérive, Jean-Louis Gasset a tenté un coup de poker avec un quadruple changement. Sans aucun résultat. Après un double contact pour éliminer Kwateng, Moses Simon s’est engouffré dans la surface pour décaler Kolo Muani d’un petit ballon piqué en retrait. Ce dernier a décoché une puissante reprise de volée pour entériner le résultat d'un match totalement maîtrisé par son équipe (3-0, 71e).
Avec cette troisième victoire consécutive, les Canaris, à qui il ne restait plus qu’à attendre le coup de sifflet final pour exulter, reviennent à une petite longueur de Lorient, premier non-relégable, avant le déplacement des Merlus sur la pelouse de Lyon plus tard ce samedi. De son côté, Bordeaux, qui aurait pu assurer son maintien dans l’élite en cas de victoire, n’est toujours pas tiré d’affaire. Quel que soit le côté du tableau, cette fin de championnat est décidément passionnante.
Ligue 1
Vendre avant d'acheter, moyens personnels : comment Gerard Lopez a obtenu le feu vert de la DNCG
13/07/2021 À 05:40
Ligue 1
Six arrestations, deux blessés légers : des hommes cagoulés gâchent la fête du FC Nantes
31/05/2021 À 09:14