Plombé par les conséquences de la crise sanitaire et de la défaillance de Mediapro, le football français traverse une zone de très fortes turbulences sur le plan économique. La situation est telle qu’à Angers ou à Lens, les joueurs ont d’ailleurs consenti à une baisse de leur rémunération. Ce n’est cependant pas le cas partout et, à en croire les estimations dévoilées par L’Équipe ce vendredi, les plus grands noms du championnat n’ont pas trop de soucis à se faire en ce qui concerne leur salaire.

Un Top 10 exclusivement parisien

Sans surprise, et malgré la crise, le PSG monopolise les premières places des classements publiés par le quotidien sportif (qui ne prend en compte que les salaires bruts et n’intègre pas les primes). À vrai dire, le Top 10 des joueurs les mieux payés de Ligue 1 est même 100 % parisien. Neymar y figure en tête (3 060 000 euros par mois), devant Kylian Mbappé (2 098 000 euros), Marquinhos et Marco Verratti (1 200 000 euros). Premier joueur de ce classement à ne pas évoluer sous les couleurs du club de la capitale, le Monégasque Wissam Ben Yedder est 11e (650 000 euros).
Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59

Star fragile et provocatrice ou L1 trop brutale : Pourquoi Neymar rate un match du PSG sur deux ?

Memphis Depay (480 000 euros) et Florian Thauvin (422 000 euros) jouissent respectivement du plus gros salaire à Lyon et à Marseille. En prenant en compte les estimations du salaire moyen brut de chaque effectif, le PSG (800 000 euros) est largement devant son dauphin marseillais (202 000 euros) et l’ASM (185 000 euros). Nîmes (35 000 euros), Metz (31 000 euros) et Reims (27 393 euros) ferment la marche.

L'OM dans l'impasse avec Thauvin : "Le vendre cher, ça relève du fantasme"

Pochettino loin devant Kovac et Sampaoli

Arrivé sur le banc parisien en janvier, Mauricio Pochettino est pour sa part l’entraîneur le mieux payé de l’élite, avec un salaire mensuel brut estimé à 940 000 euros. Le technicien argentin est loin devant ses deux plus proches poursuivants, à savoir Niko Kovac (400 000 euros) et Jorge Sampaoli (300 000 euros). Viennent ensuite Rudi Garcia (280 000 euros) et Claude Puel (225 000 euros), les deux premiers Français de ce classement.

Comment Koeman a piégé Pochettino

Nommé il y a quelques semaines à Rennes, Bruno Genesio toucherait 150 000 euros par mois, alors que Nice a fait de belles économies en remplaçant Patrick Vieira (225 000 euros) par Adrian Ursea (35 000 euros. À la dernière place de ce classement se trouve Pascal Plancque (7 000 euros). Le nouveau coach nîmois dispose d’émoluments nettement inférieurs au minimum imposé par la charte du football professionnel (17 920 euros mensuels) car il est toujours sous le statut d’intérimaire, son prédécesseur, Jérôme Arpinon, n’étant pour le moment que mis à pied à titre conservatoire.

Pascal Plancque (Nîmes) / Ligue 1

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22