C'était prévisible au vu de la rareté et de la gravité des faits : les incidents lors de Nice-OM dimanche occupent beaucoup de place dans l'actualité sportive en ce début de semaine. Du préfet des Alpes-Maritimes à la minstre déléguée aux sports Roxana Maracineanu, de nombreux acteurs majeurs se sont exprimés sur les débordements survenus à l'Allianz Riviera. Après l'interruption définitive de la rencontre suite au refus des joueurs de l'OM de reprendre le match, de nombreuses options ont été évoquées.
Parmi elles, celle de rejouer le match sur terrain neutre. Jacques Cardoze, le directeur de la communication de l'Olympique de Marseille, a affirmé au micro de BFM TV que l'OM serait prêt à accepter cette décision : "S'il faut rejouer ce match, en terrain neutre par exemple, puisque j'ai lu que c'était l'une des hypothèses qui est avancée, bien sûr que l'OM s'y pliera."
Ligue 1
Puel mis sous pression par les supporters stéphanois : "On te laisse 24h pour démissionner"
21/10/2021 À 13:17

Sur les accusations de Rivère : "Pablo est quelqu'un de respectueux et d'élégant"

Le dirigeant phocéen en a profité pour revenir sur les incidents survenus lors de la rencontre. "Nous, dès le début, on a fait remarquer en tribune présidentielle qu'il y avait des jets de bouteille", explique Jacques Cardoze. "C'était inacceptable et on en a dénombré au moins une cinquantaine." Dimitri Payet s'était plaint de recevoir des projectiles en seconde période au moment de tirer un corner, avant de renvoyer une bouteille dans le public, à la 75e minute.
Lundi, dans les colonnes de L'Equipe, Jean-Pierre Rivère a affirmé que lui et sa famille avaient été pris à "partie assez violemment" par Pablo Longoria, le président de l'OM, et par Jacques Cardoze. Ce dernier a répondu à ces accusations au micro de BFM TV : "A la 75e minute, les discussions sont devenues plus vives. A ce moment-là, l'épouse du président de Rivère a agrippé mon président Pablo Longoria par le bras. C'est insensé, Pablo est quelqu'un de respectueux et d'élégant."
"Jamais il n'a eu un mot déplacé à l'intention de quiconque", a-t-il poursuivi. "Vous pouvez demander à José Cobos, adjoint à la maire de Nice et ancien joueur, qui était là et qui était témoin. Il a fait en sorte que chacun ait pu retrouver le calme. Ce n'est pas digne. Ce qu'il s'est passé est incroyable. A aucun moment, Pablo Longoria n'a eu des mots déplacés à l'égard de quiconque." Mercredi, la commission de la LFP se penchera sur le dossier, qui risque de faire parler encore un bon bout de temps...
Ligue 1
Nice - OM sera rejoué sur terrain neutre, Nice sanctionné d'un point de pénalité ferme
08/09/2021 À 21:14
Ligue 1
Aucun vainqueur et zéro point : Un gel du match entre Nice et l'OM serait envisagé
07/09/2021 À 19:36