S’il y a bien une chose qui fait plus parler que le jeu ces derniers jours, c’est l’arbitrage des matches de Ligue 1. Après celui du bouillant PSG - OM de dimanche dernier (0-1), c’est au tour de celui de la rencontre de mardi entre Montpellier et Lyon (2-1) de provoquer quelques remous. Juninho n’a pas digéré l’expulsion d’Houssem Aouar, qui a écopé d'un carton rouge pour une vilaine semelle sur Arnaud Souquet (44e) et n’a pas manqué de le faire savoir après le match.

"On savait avant le match que pour jouer ici, il faut toujours un arbitre qui a du courage et de l'expérience. Sans manquer de respect à Montpellier, on savait qu'on jouerait à dix", a-t-il balancé au micro de Téléfoot La Chaîne, ayant sans doute encore en mémoire l'opposition de la saison dernière entre les deux équipes, lors de laquelle Youssouf Koné avait été expulsé. "Juni" est ensuite revenu sur le rouge reçu par Aouar : "Si tu donnes un rouge comme ça, c'est fini le football. Je pense qu'il méritait juste un jaune. (...) Ici c'est toujours rouge, il y a beaucoup de pression… (...) Je pense que l'arbitre a eu un peu peur."

Ligue 1
Un doublé de Savanier et l'OL repart bredouille de Montpellier
15/09/2020 À 20:45

Avis partagé par le jeune Rayan Cherki, entré en cours de jeu et auteur d’une prestation intéressante : "Le carton a tout changé dans le cours du match, il est sévère quand même. Mais il faut faire avec."

Garcia : "Les faits de jeu ont décidé du match"

On n’a rien reçu pour Houssem, on n’a rien reçu pour Memphis

Le directeur sportif de l’OL a également profité pour faire un point sur le mercato du club. Et il s’est montré très clair : "On n'a rien reçu pour Houssem, on n'a rien reçu pour Memphis. (...) Ce que j'ai compris, c'est que le Barça ne le veut pas. On n'a rien reçu pour le moment, même pas pour nous demander à combien s'élève le transfert", confie-t-il.

Selon lui, l’international Néerlandais serait prêt à aller jusqu’au bout de son contrat : "Memphis est en fin de contrat. S'il reste, il sera content de nous aider à faire une super saison. C'est important. On n'a pas reçu de proposition ni pour lui, ni pour Houssem, ni pour Moussa." Ainsi, si Depay - buteur sur penalty - n’était pas dans le 11 de départ contre Montpellier, ce n’était pas en raison d’un éventuel départ : "C'était une volonté de faire tourner l'équipe, on a joué vendredi et on joue vendredi prochain (contre Nîmes, ndlr)." Ce sera le troisième match, en sept jours, des Gones.

Garcia : "Depay sur le banc ? Il était temps de souffler"

Ligue 1
Lyon, la panne d'inspiration
IL Y A 7 HEURES
Ligue 1
Lyon n'y arrive toujours pas
IL Y A 8 HEURES