"C’était une bonne soirée, parce qu’on a gagné". La première phrase de Rudi Garcia au micro de Canal + après la victoire des siens sur la pelouse de Brest ce vendredi (2-3) résume bien la philosophie lyonnaise. Un résultat, et c’est tout. Séduisant pendant 45 minutes, avant de montrer un manque de maîtrise criant en seconde période, l’OL n’est pas passé loin d’un gros couac face au SB29, et a confirmé le ressenti des dernières semaines : Lyon n’est plus aussi serein qu'en fin d'année dernière.
Tout a pourtant bien démarré pour les Gones, bien aidés par les erreurs de la défense bretonne et en particulier des cadeaux du malheureux gardien Sébastien Cibois. Les partenaires d’un Memphis Depay inspiré sont rentrés au vestiaire avec une avance de trois buts, avant de sérieusement baisser le pied dans le deuxième acte. C'est aussi le constat qu'a tiré Houssem Aouar, au micro de Canal + : "On s’est fait peur sur la fin notamment, mais avant ça on a montré beaucoup de réalisme en première période, on a bien concrétisé nos occasions. On doit beaucoup mieux faire en seconde, dans la construction et dans le jeu. On aurait pu être plus serein, les faire tourner davantage, mais on est content d’avoir pu empocher cette victoire à l’extérieur, c’est très important."
Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59

Une solidité mentale louée

Même son de cloche pour Jason Denayer, qui a tenu à positiver malgré tout : "On retient la victoire, on retient le positif. On a eu beaucoup de caractère, on a su résister pour prendre les trois points. Ils ont bien joué, notamment sur le domaine aérien, mais tout le monde a été solide mentalement chez nous. La manière n’est pas la meilleure, mais on retient les trois points". Car malgré l’absence de sérénité côté lyonnais, il fallait avant tout remettre la marche en avant après le revers subi à domicile face à Montpellier la semaine dernière (1-2). Opposés à des Brestois joueurs, les Rhodaniens ont fait le dos rond, mais ont empoché une victoire capitale dans leur course au titre, ce que n’a pas manqué de rappeler le coach de l’OL Rudi Garcia.

Deapy, Paqueta et Aouar célébrant un but au cours de Brest-Lyon

Crédit: Getty Images

"On a fait une très belle période dans un style très offensif avec du beau jeu, des actions et des buts. Et puis une deuxième période plus difficile, où il a fallu qu’on s’accroche, qu’on bataille. On aurait pu faire les choses mieux, notamment sur le deuxième but”a regretté le technicien lyonnais, tout en soulignant la belle performance offensive et les trois buts marqués à l’extérieur : “On ne va pas fustiger l’attaque sur un match comme celui-là, même si j’aurais aimé gagner plus largement que par un but d’écart. Ce soir ressemblait avant tout à un pas vers la qualif’ en Ligue des Champions, et c’était très important". Une qualification en Europe, certes, mais qui ne pourra pas contenter des supporters lyonnais désireux de voir leur équipe à nouveau dégager de la maîtrise sur ses rencontres. Pour cette fois-ci, le pragmatisme du résultat sera de mise.

Aulas : "On va donner le nom de Gérard Houllier au centre d'entraînement de Lyon"

Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22