L'AS Monaco a fait le boulot. Obligés de l'emporter pour repasser devant l'Olympique Lyonnais au classement de Ligue 1, les joueurs du Rocher ont fait le minimum syndical pour aller chercher les trois points, ce dimanche, sur la pelouse du Stade de Reims (0-1, 36e journée). Grâce à l'unique but inscrit par Eliot Matazo, le club monégasque récupère la troisième place et reprend une unité d'avance sur son concurrent rhodanien. Incapable de marquer, Reims enchaîne de son côté un cinquième match de rang sans succès et reste mathématiquement en danger dans la lutte pour le maintien.
Au lendemain de la large victoire de l'Olympique Lyonnais face au FC Lorient (4-1), les Monégasques connaissaient leur mission. Calmes et organisés, les hommes de Niko Kovac ont rapidement pris leurs marques face à des Rémois très largement dominés en début de rencontre, malgré une solidité défensive encourageante. Pas suffisante toutefois pour empêcher l'ouverture du score signée Eliot Matazo, le jeune milieu de terrain en profitant pour s'offrir son premier but personnel sous les couleurs de l'ASM (0-1, 20e).
Ligue Europa
Pourquoi Monaco et la Ligue 1 poussent derrière Manchester United
25/05/2021 À 21:56
Bien que menés, les Champenois s'en sont tenus à leur plan et ont continué à serrer les rangs derrière, tout en parvenant à faire jeu égal avec des Monégasques loin, très loin de leur niveau affiché ces dernières semaines. Un coup de moins bien physique qui ne les a toutefois pas empêché de provoquer un penalty en fin de première période... Finalement annulé après que Monsieur Gautier soit allé vérifier l'écran de contrôle (45e+1). A la pause, Monaco n'en demeurait pas moins devant au tableau d'affichage.

Un break qui se refuse

Et la suite de la rencontre n'a rien apporté de plus. L'essentiel des débats s'est déroulé au milieu de terrain. Hormis une belle frappe de Mathieu Cafaro parfaitement claquée par Benjamin Lecomte (58e), le Stade de Reims n'a jamais été en mesure d'égaliser. Monaco a quant à lui obtenu quelques rares (mais très nettes) occasions de faire le break, sans jamais y parvenir. Gelson Martins a par exemple buté sur Predrag Rajkovic (76e) avant de louper une offrande de Kevin Volland (79e), quand Youssouf Fofana a lui aussi manqué une ultime occasion (90e+4).
Pas de regrets au final puisque Monaco l'emporte. Au classement, les joueurs du Rocher se retrouvent donc troisièmes devant Lyon, et à une seule unité d'un Paris Saint-Germain en déplacement ce dimanche au Stade Rennais (21h). En cas de faux-pas des Parisiens, l'ASM resterait plus que jamais en embuscade pour grimper une petite marche supplémentaire. A deux journées de la fin, le suspense demeure plein et entier. Et Monaco n'a pas dit son dernier mot.
Ligue 1
"Faire la même chose que Lille" : Monaco se sent pousser des ailes
24/05/2021 À 15:24
Ligue 1
Mbappé comme Papin, la dernière de Depay, 415 : les enjeux symboliques de la 38e journée
22/05/2021 À 21:22