Les tops

  • Lyon, la rage du champion
Il a fallu un miracle. Un miracle et une volonté farouche de ne jamais abdiquer, de ne jamais courber l'échine. Dominé durant 75 minutes, dévoré par des Rennais bien plus fringants, l'OL, mené de deux buts, a pourtant arraché le match nul (2-2) en fin de match grâce à un mental d'acier. Voilà 16 matches, et plus de 100 jours (!), que les hommes de Rudi Garcia n'ont plus perdu. Et quand leur niveau de jeu est en chute libre, comme ce samedi, ils peuvent compter sur leur rage. Une rage qui leur permet d'accrocher le titre honorifique de champion d'automne.
Ligue 1
Champion d'automne après un nul inespéré, l'OL est insubmersible
09/01/2021 À 21:53
  • Domenech, ce n'est pas que du béton
Deux points face à Rennes et sur la pelouse de Montpellier : Raymond Domenech a plutôt réussi ses débuts sur le banc du FC Nantes. Et ce samedi, les Canaris y ont ajouté la manière. Très frileux face à leurs voisins rennais mercredi dernier, ils se sont un peu libérés à la Mosson jusqu'à dominer en seconde période des Pailladins pourtant toujours très conquérants sur leurs terres. Nantes a plus tiré (11 à 8), Nantes a plus tenté et Nantes a fini par être récompensé avec l'égalisation d'un Louza inspiré. Et si c'était aussi ça, la patte Domenech ?
  • Icardi, quel come-back !
Il n'avait joué que cinq petites minutes depuis le début du mois d'octobre. Mais Mauro Icardi n'a pas mis bien longtemps à signer son retour. Entré à la 65e minute de jeu, le buteur argentin du PSG s'est signalé un quart d'heure plus tard en concrétisant un travail remarquable de Kylian Mbappé, avant de délivrer une passe décisive à Pablo Sarabia dans la foulée. Il a assuré la victoire parisienne pour la première de son compatriote Mauricio Pochettino au Parc des Princes. Moise Kean a lui aussi marqué. Et la bataille pour le poste d'avant-centre au PSG promet d'être serrée.
  • Dia au niveau de Mbappé
Il avait déjà figuré en tête du classement des buteurs au cours de la première moitié de saison. Boulaye Dia est de retour au sommet après un doublé déterminant pour permettre à Reims de dominer Saint-Etienne (3-1). Un penalty et un but de renard des surfaces qui ont permis à l'attaquant rémois de venir partager le trône des buteurs avec un certain Kylian Mbappé, lui aussi auteur de 12 réalisations cette saison. Dia est surtout l'auteur de 12 des 27 buts de Reims cette saison en championnat, soit 44%. C'est bien lui qui fait la pluie et le beau temps.

Les flops

  • Payet encore sur le banc, l'OM somnole
Une sanction. Malgré sa très bonne entrée en jeu mercredi face à Montpellier, Dimitri Payet a une nouvelle fois démarré le l'OM sur le banc. Pour quelle raison ? "C'est entre lui et moi", a simplement commenté André Villas-Boas étayant la thèse d'une sanction à l'égard du Réunionnais. Sans lui, Marseille a livré une prestation sans hausse de tension. Avec lui, ce ne fut pas beaucoup mieux contrairement à mercredi. Face aux victoires de Monaco, Lille et Paris, Marseille signe la mauvaise opération de la soirée. Dans un haut de tableau serré, l'OM a laissé filer deux points sur la pelouse de Dijonnais pourtant timides.
  • Saint-Etienne et Puel perdent du temps
L'ASSE semblait aller un peu mieux. Même si, lors de leur série de sept matches sans défaite, les Verts n'avaient goûté qu'une fois aux joies de la victoire. Grosse rechute ce samedi à Reims (3-1) et l'étrange impression à l'issue de ces matches allers que l'ASSE a bien du mal à trouver un sens à sa saison et à son projet. Arrivé aux commandes de la lanterne rouge à l'automne 2019, Claude Puel n'a pas vraiment fait progresser cette équipe, 17e à l'issue de la saison passée, et qui rôde aux alentours de la zone de relégation (16e). Saint-Etienne perd du temps. Et si le projet Puel réclame de la patience, ce n'est pas une vertu très répandue parmi les supporters des Verts…
  • Nîmes et Lorient ne se quittent plus…
Ce sont les deux cancres de la Ligue 1. Les deux clubs toujours bloqués au fond de la classe avec 12 petits points. Nîmes et Lorient ont encore connu ce goût de la défaite auquel ils se sont trop habitués cette saison en s'inclinant respectivement devant Lille (0-1) et à Bordeaux (2-1). Ce ne sont pas forcément leurs revers les plus déshonorants. Mais ces résultats symbolisent parfaitement une première moitié de saison insuffisante à tous les niveaux. Il y a urgence à prendre des points. Sans quoi Nîmes et Lorient risquent bien de se retrouver ensemble à l'échelon inférieur.
  • Lens dans un léger brouillard
Ce n'est pas dramatique. Mais Lens a connu une première dont il se serait bien passé dans le brouillard artésien à couper au couteau face à Strasbourg. Battus par les Alsaciens (0-1), les Sang et Or ont enregistré une deuxième défaite consécutive en championnat. Ce n'était pas encore arrivé au promu cette saison. Mais c'est surtout un troisième revers en quatre matches qui vient jeter un voile sur la première moitié de championnat plutôt enthousiasmante des Lensois.

Aouar, Dembélé, Ben Yedder : Peuvent-ils rattraper le train de l'Euro ?

Ligue 1
Nice - OM sera rejoué sur terrain neutre, Nice sanctionné d'un point de pénalité ferme
08/09/2021 À 21:14
Ligue 1
Aucun vainqueur et zéro point : Un gel du match entre Nice et l'OM serait envisagé
07/09/2021 À 19:36