Et dire que Thomas Tuchel avait annoncé samedi qu'il ne fallait pas trop en attendre de lui ! Mais Kylian Mbappé n'est pas de ce style. Avec lui, ce n'est jamais normal. Il fait partie de ses joueurs qui n'acceptent pas de se contenter du minimum et changent tout quand ils sont là. Cela s'est encore confirmé ce dimanche. Alors que le PSG avait balbutié son football depuis la reprise de la L1 et avait affiché de sérieuses limites en attaque, l'ancien Monégasque a remis son équipe dans le droit chemin. Dans son sillage, le PSG s'est offert une promenade apaisante en Côte d'Azur (0-3).

Pourtant, il y avait de quoi se poser quelques questions. Kylian Mbappé avait dû rester au repos depuis le 7 septembre et son contrôle positif au Covid-19. Mais le champion du monde, qui a reçu le feu vert médical en fin de semaine, n'a pas forcément besoin de beaucoup d'entrainements pour retrouver son rythme et marcher sur la L1. Et ce n'est pas Youcef Atal qui dira le contraire. Le latéral niçois a pris l'eau face à la vitesse et l'envie de la star de Bondy. Appels, dribbles, accélérations, Mbappé lui a tout fait pour lui faire vivre un vrai calvaire, qu'Atal a fini blessé après une nouvelle accélération impressionnante du Parisien.

Ligue des champions
Tuchel persiste : "Danilo est un défenseur"
IL Y A 19 HEURES
Je n'avais qu'une envie, revenir pour aider l'équipe

Avec seulement deux entraînements collectifs dans les jambes, Mbappé a bien sûr connu quelques approximations. Imprécis sur un dribble (8e), un contrôle (12e) puis une frappe sur un excellent service de Mauro Icardi (25e), il n'a pas tout réussi même s'il a fait de grosses différences d'entrée. Mais en se lançant davantage de son couloir gauche pour repiquer vers la surface, il a vite été décisif. Une première fois en obtenant un penalty qu'il a transformé (0-1, 38e). Puis en plaçant une accélération et une frappe puissante que Benitez n'a pu que repousser sur un Angel Di Maria opportuniste (0-2, 45e).

Mbappé avait clairement faim. Et cela s'est vu. "En ce moment quand tu loupes une semaine, tu loupes dix matches. J'étais devant ma télé et je n'avais qu'une envie, revenir pour aider l'équipe", a avoué le jeune Parisien au micro de Canal+. Il s'est bien rattrapé. Au plus grand bonheur de Tuhel. "C'est impressionnant ce que fait Kylian. Il a montré qu'il peut faire toujours la différence avec sa vitesse, son accélération, sa confiance et sa faim de marquer. Ça nous a beaucoup aidés," a reconnu l'Allemand.

Véritable détonateur du jeu parisien en l'absence de Neymar qui purgeait son deuxième match de suspension, Mbappé a en effet rappelé encore une fois qu'il n'était pas un joueur comme les autres. Et après ce genre de sortie, on peut se demander si ce n'est peut-être pas encore un plus le cas quand il joue autant à gauche. "Son meilleur poste est lorsqu'il est proche de Neymar. Mais si on n'a pas Ney, on doit trouver autre chose", a glissé Tuchel,cité par Le Parisien. "Je préfère que Kylian ne joue pas dos au but. Je le préfère plus ouvert avec un deuxième attaquant". Porté par ses prouesses, Paris va en tout cas maintenant pouvoir aborder la suite plus sereinement. Déjà car le PSG a une semaine avant le prochain match. Que Neymar devrait faire son retour. Et surtout car Mbappé est bien revenu !

Ligue des champions
L'antisèche : Très loin d'un prétendant
IL Y A 20 HEURES
Ligue des champions
Les notes du PSG : Kean en sauveur, Marquinhos à l'envers
IL Y A 21 HEURES