Bordeaux - Strasbourg : 2-3

On a d’abord cru que les Girondins allaient subir une fessée en ce dimanche après-midi. Face à des Alsaciens très réalistes, les hommes de Jean-Louis Gasset ont plié par trois fois dans les 30 premières minutes, sur des buts de Koné, Diallo et Ajorque. Puis ils se sont réveillés, d’abord par le but de la tête de Paul Baysse, puis sur un penalty de Hwang juste avant la pause. En seconde période, les Bordelais n’ont poussé que timidement, mais n’ont pas fait assez pour arracher le match nul. Au lieu de ça, ils chutent à la 14e place et confirment leur mauvaise passe à domicile, en signant un sixième match de rang sans succès au Matmut-Atlantique. On retiendra davantage les cinq buts inscrits dans les 45 premières minutes cet après-midi que le triste second acte.
  • Ce qu’on en retient : Deux équipes qui n’ont pas grand-chose à jouer en cette fin de saison, mais qui ont régalé cet après-midi.
Ligue 1
Deux pétards pour une nouvelle leçon : Le roi Burak s'est encore fâché
IL Y A 5 HEURES

Nicolas de Préville et Lamine Kone lors de Bordeaux - Strasbourg en Ligue 1 le 4 avril 2021

Crédit: Getty Images

Nantes - Nice : 1-2

La victoire au Parc des Princes n’aura pas fait que du bien aux Canaris. Face à Nice, les hommes d’Antoine Kombouaré sont apparus émoussés physiquement, et ont craqué par deux fois en première période. Kasper Dolberg s’est offert un doublé aux 11e et 29e minutes, lui qui n’avait plus marqué en Ligue 1 depuis le mois d’octobre. Abdoulaye Touré a bien réduit l’écart à la 32e, mais ça n’a pas été suffisant pour récupérer un point face aux Aiglons. Les Nantais restent avant-derniers du championnat avec ce nouveau revers.
  • Ce qu’on en retient : Nantes est 19e de Ligue 1, et produit un jeu insuffisant pour y rester la saison prochaine.

Nice's Danish forward Kasper Dolberg (L) celebrates with teammates after scoring a goal during the French L1 football match between FC Nantes and OGC Nice at the La Beaujoire Stadium in Nantes, western France

Crédit: Getty Images

Lorient - Brest : 1-0

Dans ce derby breton, on a senti qu’une des deux équipes avait plus à gagner que l’autre. Opposés à des Brestois bien timides, les Merlus ont dominé et ont concrétisé par l’ouverture du score de Laurent Abergel juste avant la mi-temps. Encore dominateurs en seconde période, les hommes de Christophe Pélissier auraient même pu creuser davantage l’écart, mais ont manqué de réalisme devant le but. Avec ce succès capital dans la course au maintien, ils ne devraient pas trop s’en formaliser pour autant. Les Brestois frustrés ont même fini à 10 après l’expulsion inutile de Belkebla en fin de rencontre.
  • Ce qu’on en retient : Lorient prend quatre points d’avance sur le 19e Nantes.

Reims - Rennes : 2-2

C’était d’un grand calme, et puis d’un coup, les 22 acteurs se sont réveillés ! En 30 minutes, Rémois et Rennais ont inscrit quatre buts, et sont venus égayer une après-midi bien timide jusque-là à Delaune. Les locaux ont pris l’avantage par deux fois, grâce à Boulaye Dia et à Ghislain Konan, auteur d’un très joli but. Mais les joueurs de David Guion se sont fait reprendre à chaque fois par Guirassy, auteur d’un doublé pour venir décrocher le match nul en Champagne. Les joueurs du Stade de Reims pourront regretter la main du buteur rennais non sifflée sur son deuxième but, et le carton rouge de leur moteur du milieu Moreto Cassama, suspendu pour le prochain déplacement à Nice.
  • Ce qu’on en retient : Un match qui s’est heureusement dynamité, mais un résultat qui n’arrange personne.

Reims' midfielder Moreto Cassama (R) and Reims' forward Boulaye Dia (L) fight for the ball with Rennes' midfieder Eduardo Camavinga (center) during the French L1 football match between Reims And Rennes

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Cette fois, c'est fait : Neymar va prolonger au PSG jusqu'en 2026
IL Y A 5 HEURES
Ligue 1
Lille file à toute allure vers le titre
IL Y A 7 HEURES