Les déclarations d'Antonetti ne passent pas. Samedi soir lors du match nul de Metz contre Nice (1-1), l'entraîneur des Grenats s'était fait remarquer pour son énorme colère contre le gardien remplaçant niçois Yoan Cardinale, qui avait tourné à l'humiliation.

"Eh ferme-là ! Espèce de bidon que tu es ! Va dans le kop sud toi, au lieu d’être joueur. Espèce de cloche. T’es la risée de la France ! Va t’acheter un cerveau !", avait notamment vociféré le technicien corse à l'encontre du portier niçois, dans des propos diffusés par Téléfoot.

Ligue 1
Entre le Bayern et Tolisso, ça sent la fin
IL Y A 2 HEURES

Le club azuréen a décidé de réagir, en publiant un communiqué titré "indigne" sur son site internet, fustigeant l'attitude de son ancien entraîneur (2005-2009). Le club pointe du doigt les insultes, mais également l'absence d'excuses de la part d'Antonetti, dans un silence qualifié de "tout aussi indigne".

Une place "en DH" pour Antonetti ?

Le club termine son communiqué en défendant son joueur, et en critiquant une fois de plus le manque de hauteur de l'entraîneur messin : "Si la place de Yoan est 'en tribune', quelle est celle exactement d’un éducateur qui s’oublie de la sorte devant la France entière depuis des années ? En DH ?".

En conférence de presse samedi soir après le match, Antonetti n'avait en effet pas remis en cause ses déclarations, confirmant l'altercation et son intention à l'égard du gardien niçois : "Il gueulait comme un veau. Alors j’ai gueulé plus fort que lui. Je lui ai dis 'qu’est ce que tu as vu ?'". Alors, après ce communiqué, des excuses sont-elles à venir du côté de Frédéric Antonetti ?

Ligue 1
Pochettino : "On verra ce qu'il se passe mais Mbappé adore être ici"
IL Y A 4 HEURES
Ligue 1
Une révolution en vue : Amazon pourrait se positionner sur les droits du foot français
IL Y A 13 HEURES