Le PSG tient sa première recrue estivale. Elle était attendue, mais ça reste un renfort de premier choix pour le club de la capitale. Paris a officialisé jeudi la signature de Georginio Wijnaldum. Le milieu de terrain néerlandais, âgé de 30 ans, a signé un contrat de trois ans avec le vice-champion de France après avoir passé sa visite médicale avec succès. Le club parisien n'a pas eu la moindre indemnité de transfert à débourser car Wijnaldum était arrivé au bout de son contrat avec Liverpool.
Paris était pourtant en retard sur ce dossier. Wijnaldum semblait plutôt prendre la direction du FC Barcelone, qui le courtisait depuis l'été dernier et où l'entraîneur Ronald Koeman, son ancien sélectionneur avec la sélection des Pays-Bas, souhaitait sa venue. Mais le PSG a fait ce qu'il fallait pour renverser la situation. Avec une proposition salariale, estimée à environ 10 millions d'euros par an, deux fois supérieure à celle du Barça selon les médias catalans. Et avec un coup de fil de Mauricio Pochettino, le coach du PSG, qui aurait fini de convaincre Wijnaldum de choisir Paris plutôt que les Blaugrana.
Ligue 1
Donnarumma au PSG, une bonne opportunité ou une énorme balle dans le pied ?
IL Y A 6 HEURES

Vécu, palmarès, profil : Wijnaldum coche toutes les cases

Le Néerlandais a toutes les qualités pour renforcer un entrejeu parisien qui s'est sensiblement affaibli ces dernières saisons. Champion d'Europe et d'Angleterre avec Liverpool où il a passé les cinq dernières saisons, capitaine des Pays-Bas en l'absence de Virgil van Dijk à l'Euro, il possède à la fois l'expérience et le leadership qui font régulièrement défaut à Paris. Mais aussi le volume de jeu. Wijnaldum a prouvé chez les Reds sa capacité à répéter les courses à haute intensité, avec une qualité technique et des projections vers l'avant qui devraient faire beaucoup de bien au PSG.
"Rejoindre le Paris Saint-Germain est un nouveau défi pour moi, a expliqué Wijnaldum dans sa première réaction sur le site de son nouveau club. J’intègre une des meilleures formations d’Europe et j’ai à cœur de pouvoir apporter mon envie et ma détermination à ce projet ambitieux. Le Paris Saint-Germain a prouvé son statut ces dernières années et je suis certain qu’ensemble, pour nos supporters, nous pourrons encore aller plus loin et plus haut."
C'est la première pièce de l'édifice pour les dirigeants parisiens, embarqués dans un mercato mouvementé. Elle était essentielle dans un secteur que le PSG devait impérativement s'améliorer. Mais il y en a d'autres. Pas forcément celui de gardien, où Keylor Navas a été prolongé, mais c'est bien celui où la prochaine recrue parisienne est attendue en la personne de Gianluigi Donnarumma. C'est surtout un latéral droit dont Paris a besoin, et le forcing fait par les dirigeants parisiens pour recruter Achraf Hakimi va dans ce sens. Le dossier Wijnaldum bouclé, le PSG va pouvoir concentrer ses efforts sur cette piste.

Nos favoris de l'Euro : Revoilà les Pays-Bas... mais dans quel état ?

Ligue 1
Offres insuffisantes et spectre de la relégation : pour Bordeaux, il y a plus que jamais urgence
HIER À 17:26
Ligue 1
Le PSG y croit pour Pogba, et n'oublie pas non plus Camavinga
19/06/2021 À 09:59