Après le choc, le temps de l'enquête et des sanctions à venir. Dix-huit personnes étaient toujours en garde à vue dimanche matin après l'intrusion de quelque 300 supporters au centre d'entraînement de l'OM samedi. Les gardés à vue sont "tous majeurs", a ajouté la procureure de Marseille Dominique Laurens dans un communiqué. "Les investigations vont se poursuivre toute la journée et nous ferons un point demain matin sur les premières orientations", a-t-elle ajouté.
La police avait interpellé 25 personnes dans la soirée parmi les supporters. Sept policiers ont été légèrement blessés, et trois véhicules des forces de l'ordre ont été dégradés dans ces incidents qui ont entraîné le report du match OM-Rennes initialement prévu samedi à 21h00. Dans un communiqué publié samedi soir, l'OM a dénoncé un "déchaînement de violence injustifiable". Le club compte déposer plainte après la dégradation de son centre d'entraînement notamment, où "des vols ont été perpétrés et des véhicules ont été endommagés". Cinq arbres ont aussi été brûlés.
Ligue 1
Sampaoli exhorte ses joueurs à penser à l’OM, "quels que soient les intérêts individuels"
09/05/2021 À 14:47

Le président de l'OM Jacques-Henri Eyraud lors d'un match opposant le PSG à Marseille, le 13 septembre 2020

Crédit: Getty Images

Plusieurs centaines de milliers d'euros de dégâts

Selon l'OM, les dégradations dans les bâtiments s'élèvent à "plusieurs centaines de milliers d'euros". Le président de l'OM Jacques-Henri Eyraud, qui a réagi sur Canal+ samedi soir, est la principale cible de la colère des supporters, qui monte depuis des semaines et qui s'était déjà manifestée dans la matinée avec un déploiement massif de banderoles contestataires partout en ville.
En début d'après-midi, quelque 300 supporters se sont massés devant les grilles du centre d'entraînement de La Commanderie et ont immédiatement allumé pétards, feux d'artifice et fumigènes. En passant par le côté droit du site, par des champs appartenant à une communauté religieuse, une partie de ces supporters sont ensuite entrés dans l'enceinte du centre "y compris dans le bâtiment du groupe professionnel", selon l'OM.
Ligue 1
L'OM gâche une belle opportunité
09/05/2021 À 12:52
Ligue 1
Sans envie, l'OM s'est remis en mode survie
30/04/2021 À 22:33