On le pensait là pour de bon. Ou tout du moins pour 18 mois au minimum. Pas comme Mario Balotelli dont la courte aventure à Marseille, six mois seulement, a nourri la frustration du Vélodrome qui en avait vu suffisamment pour vouloir que l'idylle se poursuive un peu. Et bien Arkadiusz Milik, débarqué en janvier, pourrait lui aussi refaire ses valises dès cet été. Sky Italia dévoilait cette semaine qu'une clause libératoire de 12 millions d'euros accompagnait le prêt du buteur polonais. Or la LFP ne reconnaît pas ce genre de clause.
L'Equipe nous précise l'idée ce dimanche. Il s'agit d'un gentlemen's agreement qui unit l'OM et le joueur : en cas d'offre de 12 millions d'euros émanant d'un club italien, il pourrait casser son prêt et retourner dans la Botte cet été. Rien n'est officiel et tout cela reste à la discrétion du club phocéen. Milik, buteur dès sa première apparition mais blessé depuis, pourrait incarner le renouveau de l'OM qui attend fébrilement l'arrivée de Jorge Sampaoli. Et rien ne dit qu'il souhaite quitter Marseille dès cet été.
Ligue 1
Ce si précieux Caqueret, l'indispensable dont Garcia s'est trop passé
IL Y A 9 HEURES

Arkadiusz Milik, l'attaquant de l'OM.

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Mise à l'écart, triplé et tension : Khazri - Puel, histoire d'un grand gâchis
IL Y A 9 HEURES
Ligue 1
Guimaraes passé proche d'une "dépression" : "J’ai joué blessé pendant quatre ou cinq mois"
IL Y A 10 HEURES