L'enquête se poursuit cinq jours après les incidents à la Commanderie. D'après La Provence et 20 Minutes, une perquisition a été menée ce jeudi par des enquêteurs de la sûreté départementale chez deux groupes de supporters olympiens. Les South Winners et le Commando Ultra seraient visés pour savoir quel rôle ils auraient tenus lors des événements de samedi dernier qui ont provoqué le report de Marseille-Rennes.
Huit supporters ont été placés en détention provisoire lundi sur les vingt-cinq fans interpellés. Dans un communiqué commun publié mercredi, six groupes de supporters ont regretté ces violences : les Dodgers, South Winners, Commando Ultra 84, Marseille Trop Puissant, les Fanatics et le Club des amis de l'OM. "Nous regrettons les violences d'autant que notre action aurait été plus forte sans celles-ci", ont-ils notamment écrit.
Dans ce même communiqué, ils ont réclamé le départ immédiat de Jacques-Henri Eyraud, le président olympien. "Vous envisagez l'OM comme une entreprise ? Et bien comportez-vous comme un directeur qui a fait de mauvais choix : assumez vos responsabilités et partez", ont-ils affirmé.
Ligue 1
Accusé de racisme, Costil a décidé de porter plainte
06/04/2022 À 19:30

Risque de contrôle judiciaire, la fausse saga Ramos : c'est quoi la suite pour le Barça et le Real ?

Ligue 1
Antonetti prend 10 matches de suspension, Verratti sera convoqué le 2 mars
23/02/2022 À 21:17
Ligue 1
Pire défense du siècle, ambiances de feu, Milik retrouvé : les tops et flops de la 23e journée
07/02/2022 À 00:25