Avec Neymar, c’est (trop) souvent la même chanson. Sera-t-il là ? Pas là ? En forme ? Diminué ? Faut-il le faire jouer au risque de le blesser, ou bien faut-il le conserver pour être sûr qu’il soit disponible pour la Ligue des champions ? Des interrogations qui reviennent sur la table avant presque chacune des échéances européennes du PSG, depuis l’arrivée du Brésilien à l’été 2017. Samedi, pour la réception du LOSC au Parc des Princes, toutes ces questions ne devraient pas, sauf surprise de dernière minute, se poser.

Le moment où Neymar a vu ses retrouvailles avec le Barça s'envoler

Cette fois-ci, Neymar sera là. Frais et disponible. Lors du dernier match disputé par les Parisiens, il y a un peu moins de deux semaines sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais, l’attaquant a joué un peu plus d’une vingtaine de minutes. Et même s’il n’a pas vraiment eu le temps de s’exprimer au Parc OL, le Brésilien a semblé un peu plus affûté qu’au début de l’année. Sans avoir l’allure de ses premières heures parisiennes avant ses blessures successives, Neymar a paru un peu plus "fit".
Ligue 1
Wijnaldum explique son choix : "Je démens avoir choisi le PSG pour l'argent"
HIER À 12:01

Affuté, "bien entraîné" : Neymar est prêt

Cette fois, pas d’inquiétude sur un éventuel coup reçu outre-Atlantique avec la sélection brésilienne. La Fifa et la Conmebol ayant suspendu les matchs de Qualification à la Coupe du Monde 2022 du mois de mars, Neymar est resté à Paris, comme tous ses copains sud-américains. Si cette trêve avortée lui a permis d’affiner sa préparation physique en vue du mois d’avril déterminant qui se présente face au PSG, l’attaquant a aussi manqué une occasion pour retrouver un peu de rythme. Quoi qu’il en soit, Neymar sera là.
Interrogé sur ce sujet en conférence de presse à la veille de la réception de Lille, Mauricio Pochettino s’est dit très satisfait de l’investissement du Brésilien lors des deux dernières semaines passées au Camp des Loges. "La trêve internationale a permis à "Ney" de s’entraîner pendant deux semaines à un très bon niveau, s’est réjoui l’Argentin. Nous sommes très contents de la manière dont il s’est entraîné."
Et quoi de mieux qu’un match capital en championnat pour retrouver des sensations, avant d’appréhender une double confrontation face au champion d’Europe en titre ? Mauricio Pochettino semble être de cet avis : "Neymar a hissé son rythme de jeu. Maintenant, il est clair qu’il doit jouer, c’est la compétition." En plus d’être titulaire, il n’est pas interdit d’imaginer le coach parisien faire jouer l’intégralité du match à son métronome.

Pallier le coup de moins bien de Mbappé

Face au LOSC au Parc des Princes, Neymar va devoir assumer son rôle et faire la différence pour permettre aux siens de prendre une sérieuse option dans la course au titre. Surtout, le Brésilien va sans doute devoir récupérer le leadership technique de l’équipe à Kylian Mbappé, qui revient d’un voyage assez décevant avec les Bleus.

La sortie de Mbappé ? "Un coup de sang qui se transforme en coup de pression contre le PSG"

Pourtant, pendant l’absence de Neymar, le champion du monde français a pris ses responsabilités. Face à Barcelone en Ligue des champions, où Mbappé a inscrit quatre buts sur la double confrontation et a surtout délivré un match aller sensationnel au Camp Nou le 16 février dernier. Puis à Lyon, en championnat, ou le numéro 7 a dynamité la défense des Gones et a permis au Paris Saint-Germain de reprendre son trône en Ligue 1.
Nul ne sait si le passage à vide de Mbappé en Bleus va se faire ressentir avec le club parisien. Mais si tel est le cas, Mauricio Pochettino sera bien content de pouvoir compter sur le talent de Neymar pour récupérer le flambeau. Le duo pourra d’ailleurs retrouver quelques automatismes face à Lille, avant de faire face au Bayern Munich mercredi. Paris aura besoin de ses deux cracks en pleine forme pour déjouer le club allemand en Ligue des champions.
Samedi, Neymar va donc être titularisé pour la première fois depuis le 10 février dernier. Une occasion de se remettre en jambes avant d’aborder, pour la première fois depuis sa signature au PSG, les quarts de finale de la Ligue des champions sous un format "classique". Les premières prises de balle du Brésilien face au LOSC donneront un ordre d’idée de son état de forme. Les supporters parisiens espèrent qu’elles seront bonnes.

"Les Bleus meilleurs sans Zidane", "l’inquiétude Griezmann": critiqué, Mbappé n'est pas un cas isolé

Matches amicaux
Beaucoup de jeunes, quelques cadres et un succès au finish : le PSG sourit contre Augsbourg
21/07/2021 À 18:54
Ligue 1
Bonne nouvelle pour Paris : Bernat a repris l'entraînement collectif
19/07/2021 À 21:33