C’est un petit rebond mais un grand bol d’air pour l’AS Saint-Etienne. Après trois matches sans victoire en Ligue 1, les Verts sont allés réaliser une belle opération, méritée, sur la pelouse d’Angers lors de la 29e journée (0-1). Auteur du seul but de la rencontre, face à un SCO encore décevant, Wahbi Khazri a permis aux siens de prendre provisoirement huit points d’avance sur Nîmes, le 18e .
Jusqu'au 21 mars, l'abonnement à l'application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre vos événements préférés en LIVE et sans PUB
Ligue 1
Soucasse nommé président exécutif de Saint-Etienne
01/07/2021 À 19:21
Décidément, Angers ne semble pas vouloir aller à la lutte pour la cinquième ou sixième place. Alors que Marseille ou Rennes avancent très lentement, l’équipe de Stéphane Moulin, qui restait sur une victoire face à Metz, a manqué l’occasion d’aller mettre la pression à ces deux clubs, en concédant sa cinquième défaite de la saison au stade Raymond Kopa, à l’issue d’un match triste, pour rester mesuré, des Angevins. Difficile en effet d’espérer prendre les trois points quand, comme Angers, on ne cadre sa première frappe du match qu’à la 71e minute.

Khazri des ratés et un bijou

La frappe écrasée de Bahoken figure pourtant tout en haut des meilleures actions du match pour les locaux. Après une première période soporifique, les Blanc et Noir n’avaient d’ailleurs pas encore réussi à frapper, et face à une équipe stéphanoise bien en place, dominatrice au milieu de terrain, il a fallu un gros raté de Khazri (31e), juste après un coup franc raté (30e), pour que les coéquipiers de Lois Diony restent à hauteur.
Paul Bernardoni, aussi, a repoussé l'échéance, en dégoûtant l’international tunisien sur une tête dans la surface bien placée mais joliment repoussée d'une claquette (36e). L’international espoir français n’a en revanche rien pu faire lorsque, au retour des vestiaires, Khazri a décoché une frappe splendide du droit à l’entrée de la surface (0-1, 52e).
Il y a eu un bref sursaut de la troupe d’Angelo Fulgini, auteur d’un bon centre pour Diony, qui a cru égaliser, avant que le VAR n’annule le but pour une position de hors-jeu (55e). Puis Saint-Etienne, qui a également vu un but de Bouanga refusé après un excellent travail de Ryad Boudebouz puis Khazri (75e), s’est appuyé sur une défense de fer, à l’image de l’impeccable duo Cissé-Sow, pour contenir des adversaires peu entreprenants. Si l’Europe reste un lointain mirage pour le SCO, le maintien se rapproche pour l’ASSE.
Ligue 1
"Qu'est-ce que je l'aime, ce groupe !"
23/05/2021 À 22:29
Ligue 1
Lille ou le délicieux retour à l'anormal
23/05/2021 À 22:26