Rayan Cherki a marqué son premier but de la saison le 9 février dernier contre l'AC Ajaccio (5-1). Un an après sa prestation majuscule à Nantes (4-3), toujours en Coupe de France, Rayan Cherki n'a pas encore confirmé les espoirs placés en lui. Son entraîneur Rudi Garcia préfère lui laisser le temps de grandir et l'a titularisé à quatre reprises toutes compétitions confondues cette saison. Dans un entretien accordé au site Olympique et Lyonnais mercredi, son nouveau coéquipier Islam Slimani s'est montré dithyrambique lorsqu'il a évoqué le natif de Lyon.
"Il a beaucoup de talent, j'ai rarement vu un joueur de 17 ans avec ce talent-là, a déclaré l'ex-Monégasque. Maintenant, Rayan, il faut qu'il comprenne qu'il doit travailler. On le sait, le talent seul ne suffit pas. Si tu as le talent et le travail, tu peux aller encore plus loin. Il a 17 ans, il ne faut pas lui mettre trop de pression. Je le répète, il doit travailler et il faut lui donner de la confiance". Une confiance renforcée par sa première réalisation de l'exercice 2020-21 face à l'ACA.
Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59

La gestion de Cherki par Garcia, quelque part entre le populisme et l’ancien monde

Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22