Catastrophe totale à Bordeaux. En danger en Ligue 1, où le club occupe une inquiétante 16e place à cinq journées de la fin du championnat, le club français est surtout en danger pour sa survie. Et pour cause, le FCGB a annoncé ce jeudi via un communiqué le départ de son actionnaire américain King Street.
"Alors que le FC Girondins de Bordeaux est fortement impacté (par la crise du Covid, ndlr), King Street, son actionnaire, après avoir investi 46M€ dans le Club depuis son rachat, a fait savoir qu'il ne souhaite plus soutenir le Club et financer ses besoins actuels et futurs", peut-on lire dans le communiqué du club girondin.
Ligue 1
Coup dur pour le PSG : Vers une fin de saison pour Verratti
IL Y A 2 HEURES

Le club placé sous protection du Tribunal de Commerce

Le fonds d'investissement américain, actionnaire depuis novembre 2018, abandonne le projet bordelais de manière subite. Ce départ était dans l'air, mais une vente était davantage attendue pour les prochains mois selon les dernières rumeurs.
Ce départ pousse donc le FCGB dans une situation délicate, désormais sous la protection du Tribunal de Commerce de Bordeaux. "Un mandataire ad hoc a été nommé, il sera chargé d'assister le FCGB dans sa recherche d'une solution durable", peut-on lire dans la suite du communiqué. La fin de saison s'annonce tendue à tous les étages à Bordeaux.

Calamiteux Pérez, "Judas" Agnelli : Super Ligue, super naufrage

Ligue 1
Les chaises musicales sur les bancs de L1 : Baticle vers Angers, Garde dans le viseur de Strasbourg
IL Y A 5 HEURES
Ligue 1
Paris, la peur du vide
IL Y A 8 HEURES