Monaco peut remercier son capitaine. Menés au score par de vaillants Merlus jusqu’au bout du temps additionnel, les Monégasques ont évité de subir leur première défaite de l’année 2021 grâce à Wissam Ben Yedder, qui a parfaitement su répondre au doublé de Terem Moffi (2-2). La formation de Nico Kovac, qui met tout de même fin à sa série de sept victoires en Ligue 1, reste quatrième, à trois points du podium et de l'Olympique Lyonnais et à cinq de la première place, avant que Lille ne joue dans l'après-midi. De son côté, Lorient stagne à une décevante 17e place malgré un cinquième match consécutif sans défaite.

Monaco surpris d’entrée

Ligue 1
Agression de Wissa : Une femme mise en examen et placée en détention
08/07/2021 À 20:19
Décousue, sans vitesse, la meilleure attaque d’Europe en 2021 a cruellement manqué d’inspiration ce dimanche après-midi sur la pelouse de Louis II. Pourtant partie pour accaparer le ballon dès le coup d’envoi, la formation de Nico Kovac a été surprise dès la première incursion lorientaise. Lancé dans la profondeur, Yoane Wissa a échappé à la sortie de Benjamin Lecomte d’un crochet extérieur avant d’être mis à terre par une faute de main du portier monégasque. L’occasion était trop belle pour que Terem Moffi n’inscrive pas son 7e but de la saison, transformant son penalty d’un contre-pied parfait (1-0, 7e).
Evoluant en contre, les Merlus ont failli doubler la mise quelques minutes plus tard. Mais malgré sa superbe percée, Moffi n’a pas réussi à accrocher le cadre de Benjamin Lecomte, qui semblait battu (14e). Privé de ballon (29% de possession), Lorient a accepté de subir, sans jamais douter de son organisation défensive. Et les protégés de Christophe Pélissier ont eu raison, tant leurs adversaires, pourtant si tranchants depuis deux mois avec sept victoires de rang, donc, pour un total de 22 buts marqués, se sont continuellement cassés les dents sur leur bloc défensif. Car mis à part une tête non cadrée de Ben Yedder (33e) et un coup franc direct de ce même capitaine monégasque renvoyé par Dreyer (36e), Monaco n’a absolument rien montré en première période.

Yoane Wissa (Lorient), face à Monaco en Ligue 1 - 14/02/2021

Crédit: Getty Images

Ben Yedder en sauveur

Mais tout a changé dès le retour des vestiaires. Surpris par un corner frappé en force par Djibril Sidibé, Houboulang Mendes a vu le ballon lui arriver sur la main. Une action malheureuse qui a abouti à l’égalisation de Wissam Ben Yedder, transformant son penalty d’une puissante frappe sous la lucarne gauche (1-1, 48e). Mais, alors que l’on pouvait logiquement penser que les Monégasques allaient enchaîner pour arracher un huitième succès d'affilée, il n’en a rien été.
Car Djibril Sidibé a totalement manqué une passe plein axe, à l’entrée de la surface. Son ballon s’est transformé en passe décisive pour Terem Moffi, qui a parfaitement surgi pour glisser le ballon entre les jambes de Benjamin Lecomte pour marquer à nouveau contre le cours du jeu sur le deuxième tir cadré de son équipe (2-1, 62e).
Complètement sonnée par ce nouveau coup de massue, l’AS Monaco est retournée dans un jeu de possession stérile, se montrant incapable de se créer la moindre occasion. Du moins jusqu’à la toute fin du temps additionnel, lorsque Wissam Ben Yedder a profité d’une belle remise de la tête de Badiashile pour décocher une puissante demi-volée du gauche à bout portant et inscrire son 13e but de la saison (2-2, 90e+3). Avec ce nul arraché, l’AS Monaco profite de la défaite de Lyon face à Montpellier pour rester au contact du podium de Ligue 1 après 25 journées. Inespéré.
Tokyo 2020 (F)
Conflit en vue : Nice et Monaco refusent que Gouiri et Badiashile participent aux Jeux
25/06/2021 À 15:15
Ligue Europa
Pourquoi Monaco et la Ligue 1 poussent derrière Manchester United
25/05/2021 À 21:56