POURQUOI ILS SONT NOMMÉS

Steve Mandanda (OM) : Si les Olympiens ont été tenus en échec sur leur pelouse face à Strasbourg vendredi (1-1), le scénario aurait pu être bien plus cruel sans un grand Mandanda. Le champion du monde a sauvé les siens à plusieurs reprises face à Guilbert puis Liénard notamment. Rempart.
Neymar (PSG) : Un but, une passe décisive pour Marquinhos. Le Brésilien a rendu une belle copie face à Lens samedi après-midi (2-1). Il aurait même pu s’offrir un doublé si son coup franc n’avait pas trouvé le poteau nordiste.
Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59
Sekou Mara (Bordeaux) : Jour de première pour le jeune Sekou Mara. Première titularisation en Ligue 1 d’abord. Premier but dans l’élite ensuite. Un but précieux qui permet aux Bordelais de respirer dans le bas du classement. Il est également à l’origine de l’expulsion de Nzonzi.

Steve Mandanda, le gardien de but de l'Olympique de Marseille.

Crédit: Getty Images

Mamadou Lamine Gueye (Metz) : Le Messin le plus remuant lors du carton des Grenats à Dijon. Auteur d’un but, c’est également lui qui est à l’origine du coup du second but de Metz. Un match plein du Sénégalais, auteur de son troisième but en Ligue 1 cette saison.
Fabien Lemoine (Lorient) : La très belle opération des Lorientais en vue du maintien face à Angers (2-0) ? Elle est grandement due à cet homme. Le capitaine du club breton a été le métronome au milieu de terrain. Son but ne vient que parfaire son excellente copie.
Burak Yilmaz (LOSC) : Après son récital au Parc OL dimanche dernier, l’attaquant turc a remis ça face à Nice samedi (2-0). C’est lui qui ouvre le score en début de rencontre pour mettre les Lillois sur le chemin de la victoire. Encore une fois, il a prouvé que son abnégation serait précieuse au LOSC dans le sprint final.
Renaud Ripart (Nîmes) : Et de dix ! En position d’ailier droit face à Reims (2-2) ce dimanche, Ripart a déjà inscrit sa dixième réalisation de la saison. Mauvaise opération en revanche pour les Nîmois, qui restent accrochés à un très inquiétante 19e place.
Imran Louza (Nantes) : A la récupération, passeur, buteur, Louza était partout ce dimanche sur la pelouse de Brest lors du carton des Canaris (1-4). C’est lui qui a porté les Nantais. Son état de forme dans les semaines à venir sera sans aucun doute déterminant dans la course au maintien dans laquelle sont engagés les hommes de Kombouaré.
Mathieu Debuchy (Saint-Etienne) : Son match n’a pas commencé de la meilleure des manières, lorsqu’il a abandonné au marquage Delort sur l’ouverture du score héraultaise. Mais l’ancien international a su se remettre dans son match et offrir la victoire à l’ASSE et (presque) assurer ainsi le maintien des Verts dans l’élite.
Memphis Depay (OL) : L'international néerlandais a brillé lors du choc du week-end face à Monaco (2-3). Il égalise après avoir éliminé trois monégasques puis redonne espoir aux siens en servant parfaitement Marcelo sur coup franc. Dans tous les bons coups.
QUI EST LE MEILLEUR JOUEUR DE LA 35E JOURNÉE DE LIGUE 1 ?
Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22