Une claque et ça repart. Trois jours après sa défaite en terres lyonnaises, l'Olympique de Marseille a relevé la tête contre Angers (5-2), célébrant dignement les retrouvailles avec un Vélodrome incandescent. Menés 2-0 après 11 minutes de jeu, les Phocéens ont compté sur un Arkadiusz Milik triple buteur pour venir à bout des Angevins. Ils récupèrent provisoirement la deuxième place du championnat, devant l'OGC Nice qui joue dimanche.
Cinq buts marseillais à domicile en Ligue 1, ce n'était plus arrivé depuis 2018. Les Phocéens ont certainement trouvé le temps long. Les supporters, aussi. Avec la levée des restrictions dans les enceintes sportives, 50 000 d'entre eux avaient repris place dans les gradins, vendredi soir, espérant au moins une victoire de leur équipe pour oublier la déconvenue lyonnaise de mardi. Alors, une fois obtenue (5-2), ils l'ont fêtée bruyamment. La folle ambiance, instaurée bien avant la rencontre, avait pourtant bien failli tourner court.
Transferts
Witsel pisté par l'OM : "On sent Longoria tiraillé dans sa stratégie"
15/06/2022 À 12:36

Milik délivré

L'OM a complètement craqué au bout de 11 minutes, dépassé par les multiples assaults du SCO. Les Angevins avaient la dalle, et cela s'est vu : Angelo Fulgini a profité d'une erreur de Gerson pour tromper Pau Lopez (0-1, 8e) quand Nabil Bentaleb a signé son premier but en Ligue 1 (0-2, 11e). Le Vélodrome réduit au silence pour le retour des supporters ? Impossible d'y croire. Arkadiusz Milik s'est chargé de rallumer la flamme. Buteur à une seule reprise en championnat jusqu'ici, le Polonais pointe dorénavant à quatre réalisations.
Contre Angers, il a tout fait. Il a réduit la marque sur un 3 contre 2 bien négocié par Matteo Guendouzi (1-2, 18e), permis à l'OM de prendre les commandes d'une tête devant le but déserté par Danijel Petkovic (3-2, 70e) puis déclenché l'hystérie dans le stade en convertissant une merveilleuse caresse de Cengiz Under dans le dos de la défense (4-2, 78e). Inspiré, Milik a incarné à lui seul la folle remontée de son équipe.

Arkadiusz Milik, auteur d'un triplé face à Angers

Crédit: Getty Images

Deuxième place provisoire

Gerson, lui, s'est vite rattrapé en expédiant une frappe limpide du gauche dans le petit filet (2-2, 21e). Passeur, Under s'est mué en buteur en fin de rencontre d'une splendide reprise intérieur du pied à l'entrée de la surface (5-2, 85e). Une fulgurance pour clore un feu d'artifice offensif.
Si l'on excepte l'entame de match catastrophique de ses joueurs, Jorge Sampaoli peut être satisfait : son 4-4-2 a déjà fait des merveilles et permet à l'OM de chiper provisoirement la deuxième place à l'OGC Nice, qui reçoit Clermont dimanche à 15 heures.

Sacrifier le PSG pour les Bleus : Zidane fait-il le bon calcul ?

Ligue 1
L'OM, ivre de joie : "C'est le plus beau souvenir qu'on puisse avoir"
21/05/2022 À 23:45
Ligue 1
PSG champion, OM 2e, coup double de Mbappé : le tableau d’honneur de la L1
21/05/2022 À 21:38