Alban Lafont aime décidément les rendez-vous avec le PSG. Le gardien nantais s'était déjà signalé lors du match aller. Il avait déjà montré tout son talent avec des parades décisives et spectaculaires. Malheureux sur un but contre son camp de Dennis Appiah puis victime du génie de Leo Messi, le portier des Canaris n'avait pu éviter la défaite de son équipe en fin de match (3-1). Une forme d'injustice que Lafont a magnifiquement réparé au retour face aux Parisiens. Si Nantes a signé une victoire retentissante contre Paris (3-1), c'est d'abord à son dernier rempart qu'il le doit.
Lafont a littéralement écoeuré un PSG qui alignait pourtant son trio Messi-Neymar-Mbappé. Il a surtout réalisé les parades qu'il fallait au bon moment. La première dans un face à face avec Juan Bernat, juste avant l'ouverture du score nantaise. Son récital était lancé. Tour à tour, Messi, Mbappé, Idrissa Gueye et Neymar ont buté sur l'ancien gardien de la Fiorentina dans une première période de rêve pour Nantes. Car dans le même temps, Quentin Merlin puis Ludovic Blas, sur penalty, ont permis aux Canaris de virer en tête avec trois buts d'avance à la pause.
Ligue 1
Il aurait dit non à Paris : Tchouaméni entre Liverpool et le Real ?
IL Y A 15 HEURES
Neymar a bien fini par tromper sa vigilance en début de seconde période pour redonner de l'espoir au PSG. Mais Lafont s'est chargé de les éteindre à l'heure de jeu. En arrêtant un penalty de Neymar. Le gardien nantais s'est appliqué à ne pas donner la moindre indication au Brésilien. Il est resté immobile pour mieux jaillir sur la frappe molle de l'ancien Barcelonais, qui en a transformé un nombre incalculable de la sorte. "Il a arrêté un penalty de Neymar, ce n'est pas facile", a souligné le milieu parisien Marco Verratti au micro de Canal+.

"Certes c'est le PSG, c'est plus médiatisé…"

Après, plus rien ne pouvait lui arriver. Lafont s'est encore interposé devant Messi, puis Julian Draxler pour porter à huit son nombre de parades réalisées dans le match. Et cela ne tient pas compte de plusieurs sorties bien senties, notamment devant Mbappé, et d'une présence impériale sur les coups de pied arrêtés. Le capitaine nantais est resté en état de grâce. Sans s'emballer. "Je l'ai vécu comme un match de championnat, a-t-il relativisé après la rencontre. Certes c'est le PSG, c'est plus médiatisé, mais c'est trois points à la clé."

Quentin Merlin fête son but lors de Nantes-PSG en Ligue 1

Crédit: Getty Images

Du Lafont dans le texte. Le gardien des Canaris n'en est pas à son premier match abouti cette saison, et ses prestations de grande classe ne s'arrêtent pas aux rendez-vous avec le PSG. Il est l'un des grands artisans de la saison remarquable de Nantes, cinquième au classement après cette victoire de prestige. "Je suis très content de ma prestation, je travaille pour faire ce genre de matches, a-t-il insisté. Il faut essayer d'en refaire le plus possible. En tout cas, je travaille dur à l'entraînement pour que cela se reproduise."
Et cela paie. Savoir être décisif sur ce type de rendez-vous n'arrive pas par hasard. Antoine Kombouaré n'a pas manqué de le souligner. "Tout le monde est très fort mais Alban particulièrement, jusqu'au penalty où il a fini par écoeurer les attaquants, a jugé l'entraîneur nantais. Il est en train de monter en puissance surtout depuis le début de saison et si aujourd'hui on a ce classement, si on est très fort défensivement, il y est pour beaucoup. Son travail est à mettre en avant."
Nantes en profite pleinement. Et les Canaris peuvent se frotter les mains d'avoir levé l'option d'achat à 7,5 millions d'euros pour leur portier, prêté pour deux saisons par la Fiorentina en 2019 et désormais liés au club nantais jusqu'en juin 2024. Contre le PSG, Lafont a superbement tenu son rôle de leader au sein de la formation de Kombouaré en plus de faire parler ses talents de gardiens. Le FCN tient un petit joyau avec son gardien de 23 ans. Et peut déjà se préparer à voir des prétendants se manifester après cette masterclass contre le PSG.
Ligue 1
Mbappé : "Je me doute de la déception du Real"
IL Y A 16 HEURES
Ligue 1
Mbappé aura les honneurs du journal de 20 heures sur TF1
IL Y A 17 HEURES