Les conférences de presse se suivent et se ressemblent pour Mauricio Pochettino. Depuis que son nom circule du côté de Manchester United, pourtant sur le point de nommer l'Allemand Ralf Rangnick comme entraîneur intérimaire jusqu'à la fin de la saison, le coach du PSG est bombardé de questions sur un éventuel départ vers les Red Devils. Il n'y a pas échappé samedi, à la veille du déplacement du leader de Ligue 1 à Saint-Etienne, et au lendemain de l'interview accordée à l'AFP par Leonardo, son directeur sportif, pour le conforter dans ses fonctions.
Ligue des champions
Navas - Donnarumma, Ramos - Kimpembe, le cas Di Maria… Pochettino a des choix à faire avant le Real
IL Y A UN JOUR
Pochettino n'a pas changé de discours depuis la défaite de son équipe à Manchester City mercredi en Ligue des champions (2-1). "Je suis très concentré sur le PSG, a-t-il insisté. Les rumeurs qui arrivent... On a l'habitude. Les rumeurs arrivent souvent, et c'est bon signe qu'elles arrivent souvent, car c'est un signe que l'on fait du bon travail. Nous sommes tranquilles, humbles. On ne crée pas ces rumeurs, on se concentre à bien travailler. On fait en sorte de rester calmes et que cela ne nous touche pas. Les joueurs sont concentrés et restent calmes aussi."
L'entraîneur parisien est apparu détendu ce samedi. A l'image de sa réponse quand un journaliste anglais lui a demandé s'il préférait le bœuf bourguignon typiquement français au rosbif britannique. Pochettino a soigneusement refusé de prendre parti avec une pointe d'humour. "Je préfèrerai toujours le barbecue argentin", a-t-il répondu dans un éclat de rire avant de quitter la salle de presse.

PSG : Mais qu'est-ce que Zidane irait faire dans cette galère ?

Ligue 1
Ramos, pistons et kryptonite : le 3-5-2 au PSG, c'est maintenant ou jamais ?
22/01/2022 À 22:58
Ligue 1
Le PSG de Pochettino est-il le pire de l'ère QSI ?
13/01/2022 À 22:26