Bordeaux - Saint-Etienne : 2-2

Dans ce duel entre deux clubs historiques de notre Ligue 1, les Bordelais comptaient bien enchaîner une troisième victoire de rang à domicile, quelques jours après une claque reçue à Lyon (6-1). Auteurs d’un bon début de match, les hommes de David Guion ont compté jusqu’à deux buts d’avance avant même la demi-heure de jeu. Mara (16e) puis Onana (23e) avaient mis les Girondins sur les bons rails, avant que Bouanga puis Nordin (2-2, 65e) ne remettent les visiteurs à hauteur au tableau d’affichage. Conscients de leur calendrier très complexe au sortir de cette confrontation directe pour le maintien, les Stéphanois se savaient dans l’obligation de ramener des points du Matmut Atlantique. Malgré un dernier frisson suite au but finalement refusé à Jimmy Briand, les hommes de Dupraz ramènent donc un point de Gironde, et peuvent continuer d’espérer.
Ligue 1
Avec Tudor, souffrance garantie sur facture
IL Y A 16 HEURES

Troyes - Clermont : 0-1

Tensions dans l’Aube. Barragiste avant le coup d’envoi, les Clermontois se devaient de faire un résultat à Troyes. Malgré une première période et même une rencontre lors de laquelle ils ont été complètement dominés, les hommes de Pascal Gastien se sont arrachés pour décrocher un succès capital pour le maintien. Alors que les deux équipes étaient à dix depuis plusieurs minutes, suite aux expulsions de Seidu (71e) et Balde (85e), Mohamed Bayo est parvenu à glisser le ballon sous un Jessy Moulin malheureux, pour offrir la victoire aux siens (88e). Un succès très précieux qui permet à Clermont de mettre fin à une série de 7 matches sans victoire et de sortir de la zone rouge.

Lorient - Metz : 1-0

Bon dernier du championnat, les Messins ont sans doute vu leurs derniers espoirs de maintien s’envoler au Moustoir. Si Nicolas de Preville s’est montré très remuant pendant une bonne partie de la rencontre (un but lui a même été refusé au quart d’heure de jeu), ce sont bien les Merlus qui sont sortis de cet affrontement avec les trois points. Une approximation défensive, une passe bien sentie d’Ibrahima Kone et Dango Ouattara, entré seulement quelques minutes auparavant, est venu crucifier Oukidja dans le temps additionnel (90e+4). Avec ce revers, Metz compte désormais 7 points de retard sur le barragiste et 8 sur le premier non-relégable. La Ligue 2 semble plus proche que jamais…
Ligue 1
Officiel : Le PSG se sépare de Pochettino
HIER À 10:38
Ligue 1
Pochettino n'a rien osé
HIER À 21:50