L'AS Saint-Etienne a annoncé jeudi la saisine du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) d'une demande de conciliation après la décision de la LFP d'un huis clos total à titre conservatoire pour le match du 14 mai contre Reims au stade Geoffroy-Guichard. La date de cette réunion de conciliation n'a pas encore été fixée, précise-t-on de même source.
Le club stéphanois rappelle dans un communiqué que son audition dans le cadre de l'instruction en cours à la suite du craquage d'une centaine de fumigènes et de feux d'artifice de certains supporters, samedi contre Monaco (défaite 4-1), "n'interviendra que le 18 mai prochain", soit après la réception de Reims lors de la 37ème journée de L1.
La manifestation festive organisée le 23 avril pour le 30ème anniversaire des supporters ultras "Green Angels", du kop sud, avait provoqué deux interruptions de la rencontre, dont une de plus de trente minutes. A la suite de ces incidents, la LFP avait annoncé un huis clos total à titre conservatoire contre le club stéphanois qui lutte cette saison pour le maintien.
Ligue 1
Le PSG reste très intéressé par Ekitike
HIER À 14:48

Quel avenir pour Hamraoui ? "L'impact médiatique de l'affaire pourrait lui fermer des portes"

Barrages Ligue1-Ligue 2
Furlan, la montée et la peur : "Après le match, j'ai flippé"
30/05/2022 À 07:22
Ligue 1
Ça leur pendait au nez, Bordeaux et Saint-Etienne ont ce qu'ils méritent
29/05/2022 À 21:44