Un derby terni. A la mi-temps du match entre le RC Lens et le LOSC, samedi dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1, un envahissement du terrain par des spectateurs a conduit à repousser la reprise de la rencontre. Les deux équipes ont pu continuer le match, avec une demi-heure de retard, et les Lensois ont eu le dernier mot (1-0). Avec 12 points, ils font le break face au champion de France (5 pts), dans leur quête de suprématie régionale. Mais est-ce bien cela l’information de la soirée ?
La contrariété de l’incident n’a pas pris le dessus sur la satisfaction, dans le camp Sang et Or, d’après le coach Franck Haise : "Si ça gâche la fête ? Non. Je suis sur le sportif, et je goûte le sportif ce soir." Mais il a tout de même reconnu une certaine amertume, sur Prime Vidéo : "Je regrette évidemment, parce que le foot, c'est de voir notre public heureux, que tout le monde chante, et que les Lillois chantent aussi. C'est ça le football."
Ligue 1
Pour Gourvennec, tout ne va pas si mal au LOSC : "On a été cohérents, la défaite est sévère"
18/09/2021 À 19:34
Le technicien lensois a poursuivi, concernant une potentielle sanction : "J'espère qu'on continuera à avoir notre public." La sévérité de la LFP sera d’autant plus scrutée que cet événement déplorable s’inscrit en écho de celui intervenu lors de Nice-OM. "Je ne sais pas comment cela s'est passé. Nous avons été reçus par l'arbitre de la rencontre pour nous expliquer la situation. J'espère qu'il n'y a pas eu de blessés [l'AFP a fait état de "six blessés légers et deux interpellations" dans la soirée, NDLR], car ce n'est pas l'image d'un derby que l'on aime", a déclaré son homologue lillois, Jocelyn Gourvennec.

Le public lensois sur la pelouse de Bollaert lors de Lens - Lille en Ligue 1

Crédit: Getty Images

"Il y a des enfants dans les stades de football"

Jean-Louis Leca, le portier du RC Lens, s’est félicité, comme son entraîneur, de la capacité des siens à rester dans leur bulle. A ne pas perdre le fil de leur match : "Nous étions concentrés sur le jeu. C'est sûr que la pause a duré plus longtemps que d'habitude. Mais on s'est vite remis en selle pour se préparer." Puis il a lui aussi témoigné de son mécontentement : "C'est toujours embêtant quand, dans un stade de foot, des supporters en viennent aux mains. Eux aussi ont un exemple à donner, car il y a des enfants dans les stades de football."
Mais pour Leca, les comportements de certains spectateurs, aussi répréhensibles soient-ils, ne doivent pas occulter la vérité du pré : "Ce soir (samedi), l'état d'esprit sur le terrain était plus qu'exemplaire. Les deux équipes se sont respectées, et ont montré les valeurs du Nord et du Pas-de-Calais." Ajoutant, sur les bonnes performances lensoises : "Il faut relever le travail de nos dirigeants, qui à chaque fois vont chercher des joueurs qui savent s'adapter et s'intégrer très vite. Ce groupe, ce n'est pas une équipe de foot, c'est une famille de foot."

Lens' Polish midfielder Przemyslaw Adam Frankowski (C) is congratulated by teammates after scoring a goal during the French L1 football match between RC Lens (RCL) and Lille (LOSC) at Stade Bollaert-Delelis in Lens, northern France, on September 18, 2021

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Incidents lors de Lens-Lille : six blessés légers et deux interpellations
18/09/2021 À 16:12
Coupe de la Ligue
Cinq joueurs formés à Bastia, cinq parcours différents : qui sont ces enfants du Sporting ?
08/04/2015 À 17:24