Le Vélodrome explose. Un bruit assourdissant. Mattéo Guendouzi soulève Jorge Sampaoli, façon prise de catch. Tout cela parce que l’OM a battu Strasbourg 4-0 ? Non, parce que le RC Lens a égalisé dans le temps additionnel face à Monaco (2-2), propulsant les Phocéens à la deuxième place du championnat, synonyme de ticket direct pour la C1. "J’ai compris que Lens avait marqué quand le stade a crié, personne ne m’a prévenu. J’ai aussi vu (Boubacar) Kamara célébrer ce but, et là, il y a eu beaucoup de joie", raconte l’entraîneur argentin en conférence de presse.
Cet aboutissement, c’est le sien, assure Guendouzi : "C'est grâce à Sampaoli, il nous a fait tellement progresser... Lui et ses adjoints ont réalisé un travail extraordinaire. J'espère qu'il restera." Marseille a donc atteint son but avec un coup de pouce du destin, venu du nord. Mais le milieu de terrain international réfute l’idée d’un "braquage" : "On mérite cette 2e place, on l'a occupée très longtemps cette saison. Je pense que c'est le plus beau souvenir qu'on puisse avoir. La saison est magnifique. L'année prochaine, on sera encore meilleurs."
Ligue 1
Lens envoie l’OM en C1 au buzzer !
21/05/2022 À 21:01

Steve Mandanda hurle sa joie face à Strasbourg, lors de la 38e journée de Ligue 1 - 21/05/2022

Crédit: Imago

"Rendre au club son identité"

Sampaoli se dit fier du comportement de ses joueurs, qui n’ont pas compté ce samedi sur la défaillance monégasque, finalement salvatrice pour eux : "Depuis mon arrivée (fin février 2021, NDLR), on a cette volonté de rendre au club son identité. C'est bien de voir que l'équipe finit comme ça, à aller chercher ce 5e but (qui aurait pu être décisif). (Pol) Lirola l'a au bout du pied mais celui de Lens arrive (…) C'est une joie énorme de voir tant de gens heureux. On a donné de l'émotion au Vélodrome."
De l’émotion, dont des sueurs froides. "Cela a été difficile pour le cœur", concède le technicien de 62 ans. Même topo pour Dimitri Payet, absent sur blessure pour cette 38e journée de Ligue 1 : "C’était compliqué, avec ce match et celui de Lens. Le scénario tourne en notre faveur et l'objectif est atteint. On aurait pu aller chercher une finale européenne mais peut-être qu'on n'aurait pas fini 2e (…) Cette 2e place change beaucoup de choses. Nos dirigeants pourront travailler plus sereinement et, nous, on ne passera pas par la phase préliminaire. Cela nous fait un peu plus de vacances."
On est là où on doit être… et on doit y être tous les ans
"On a su défendre notre idée de jeu sans notre meilleur joueur à la fin, et maintenant on a la possibilité de donner à Dim’ (Payet) l’occasion de jouer la C1"¸se félicite Sampaoli. Une opportunité qui devrait être inhérente au fait de jouer à l’OM, à en croire Guendouzi : "L'OM revient en Ligue des Champions. On est là où on doit être… et on doit y être tous les ans. Le moment de communion a été extraordinaire, c'est difficile à décrire." Frank McCourt, propriétaire du club marseillais, peut aussi savourer cet épilogue "magique", au micro de Canal Plus : "L’OM est de retour."
Longtemps en lice pour une super saison, avec un possible titre européen (élimination en demie de C4) et un statut de leader dans la course à la deuxième place, les Marseillais ont failli tout perdre en cette fin d'opus 2021-2022. Le tout dans un climat de ferveur qui implique une pression constante. Le soulagement n’en est que plus puissant et la performance plus notable. "Ce maillot, parfois, pèse beaucoup. Il faut supporter ce poids, celui de l'histoire de ce club, et ces jeunes joueurs l'ont fait", salue Jorge Sampaoli.

La joie des Marseillais, qualifiés pour la Ligue des champions

Crédit: Getty Images

Décisif dans l’avenir de Saliba ?

William Saliba, prêté par Arsenal cette saison, a découvert cette atmosphère particulière. Il a aimé et, surtout, il s’en est nourri, passant un cap dans sa carrière, comme en témoignent ses deux premières sélections en équipe de France. "C’est magnifique", déclare au sujet de ce dénouement épique le défenseur de 21 ans, suspendu pour cette ultime joute et concentré sur le match de Lens "à (partir de) 3-0".
La question que tout le peuple phocéen se posera, au lendemain de sa nuit d’ivresse, concerne son avenir. Saliba va-t-il continuer de grandir avec l’OM ? "On verra", botte-t-il d’abord en touche, avant d’envoyer un message d’espoir à ses supporters : "On va voir les deux mois de mercato… Mais j’ai envie de revenir et de jouer la Ligue des champions. Je ne l’ai jamais jouée et j’aimerais la découvrir ici." Marseille ne regarde plus vers Lens, mais vers Londres.

Mbappé, Payet, Dante : Notre équipe-type de la saison 2021/22 de L1

Ligue Europa Conférence
L’OM peut-il se cacher derrière la sortie de Payet ?
06/05/2022 À 00:45
Ligue Europa Conférence
Sampaoli a récolté les fruits de ses tâtonnements
06/05/2022 À 00:35