Il a quasiment tout changé à lui tout seul. Achraf Hakimi a sorti le PSG de sa torpeur samedi à Orléans (0-1). Entré à la pause, le joueur recruté à l'Inter pour 60 millions d'euros a littéralement transformé la formation de Mauricio Pochettino, quasiment incapable de porter le danger dans la surface adverse jusque-là. Son impact dans l'animation offensive du club de la capitale marque déjà les esprits.
Son but en est la parfaite illustration. Il y a déjà sa présence très avancée dans le couloir droit pour étirer le bloc adverse. Il y a aussi cet appel parfaitement senti vers l'intérieur pour surprendre une défense peu habituée à voir un latéral faire ce type de course. Il y a enfin la technique, avec un contrôle parfait pour se mettre en position de tir et ajuster le gardien sur un geste digne d'un attaquant.
Football
Au bout d'une heure, le PSG a fini par se réveiller
24/07/2021 À 18:52
Il ne faisait que peu de doute sur la qualité offensive d'Hakimi. A Dortmund comme à l'Inter, l'international marocain avait déjà prouvé tout son talent dans ce domaine. Sa performance face à Orléans témoigne aussi d'une adaptation rapide au sein du PSG et dans le système de Mauricio Pochettino. "Je suis très heureux de la manière dont on m'a accueilli, j'ai essayé de connaître les joueurs et de les rencontrer, s'est réjoui le joueur de 22 ans au micro de BeIN Sports dans un sourire à l'issue de la rencontre. Je suis très heureux d'être ici."

Séville et Lille, pour tester son apport défensif

Sa prestation est d'autant plus encourageante que Paris était privé de ses meilleurs pourvoyeurs de ballon à Orléans. S'il a reçu une passe parfaite d'Ander Herrera sur son but, Hakimi a cependant été régulièrement "oublié" par ses partenaires malgré sa disponibilité et la qualité de ses appels. Les retours attendus de joueurs plus créatifs comme Neymar, Angel Di Maria, Marco Verratti ou la recrue Georginio Wijnaldum au sein de l'effectif parisien devraient permettre au PSG d'exploiter encore mieux ses qualités.
Mais l'ensemble est d'ores et déjà prometteur. Et la semaine à venir permettra de le vérifier tant le niveau de l'opposition va s'élever pour le PSG. Le club de la capitale va affronter successivement le FC Séville, quatrième de Liga la saison passée, mardi, avant de retrouver Lille dimanche pour le Trophée des Champions. Un rendez-vous particulièrement attendu par la recrue parisienne. "On espère aller chercher un premier trophée", a-t-il glissé au micro de BeIN Sports.
Face à deux adversaires qualifiés pour la prochaine Ligue des champions et plus consistants dans le jeu, Hakimi pourrait avoir davantage de travail sur le plan défensif que face à Orléans. Son apport dans ce secteur sera crucial dans le système à quatre défenseurs privilégié par Pochettino depuis le début de la préparation, alors que l'ancien Madrilène a brillé dans des schémas à trois centraux à Dortmund comme à l'Inter. Il appartiendra à l'entraîneur parisien de trouver les bons réglages pour couvrir les montées de son nouveau latéral tant son apport offensif est déjà capital.
Ligue 1
Comment Messi est devenu la variable d'ajustement du prix des places au Parc
IL Y A 6 HEURES
Ligue 1
Hakimi, ça change la vie
22/09/2021 À 22:50