Paris enchaîne et fait le spectacle. Après trois revers loin de ses bases, le PSG a pris le meilleur avec la manière sur Clermont samedi au stade Gabriel-Montpied, lors de la 31e journée de Ligue 1 (1-6). Le talent de son trio d’attaque a permis aux Parisiens de prendre rapidement deux buts d’avance, signés Neymar (6e) et Kylian Mbappé (19e). Coupable d’un léger relâchement en fin de premier acte, le club de la capitale s’est fait surprendre par Jodel Dossou (42e). Laissés relativement libres par les Auvergnats, les trois fantastiques ont régalé en seconde période. Mbappé (74e, 80e) et Neymar (71e sur penalty, 83e) ont signé chacun un triplé. Pas en reste, Messi s’est illustré avec trois passes décisives. Avec ce deuxième succès de rang, le club de la capitale prend provisoirement 15 points d’avance en tête. Clermont stagne de son côté au 17e rang.

Le festival de la MNM

Ligue 1
Chelsea, Juventus, Newcastle... : Neymar, des options en questions
IL Y A UNE HEURE
Moins d’une semaine après le spectacle offert au Parc, la triplette star du PSG a remis le couvert samedi à Clermont. Cette fois, pas de round d’observation. Trouvé dans le bon espace et le bon tempo par Lionel Messi, Neymar a croisé son pied gauche pour ouvrir le score (6e). Les Auvergnats réclamaient de leur côté une faute de Mbappé sur Alidu Seidu au départ de l’action. Le VAR a confirmé le jugement de l’arbitre, et la "MNM" a déroulé. Servi devant la surface, Messi a enrhumé deux défenseurs d’une feinte du gauche avant de voir sa tentative contrée du droit flirter avec les buts d’Arthur Desmas (14e). Le clou du spectacle est arrivé cinq minutes plus tard, à l’issue d’une exhibition digne du talent des protagonistes.
Après avoir hérité d’une passe bien sentie de Neymar, Messi a gratifié le public de Gabriel-Montpied d’un enchaînement contrôle de la poitrine-passe en direction de Mbappé, qui n’avait plus qu’à piquer son ballon au-dessus de Desmas (19e). Le 18e but en Ligue 1 du Français, mais pas le dernier de la soirée. Impliqués et sereins, les Rouge et Bleu ont longtemps écœuré le premier pressing auvergnat, jusqu’à un relâchement coupable. Remuant dans son couloir droit, le percutant Dossou a marqué de près, sur un centre tendu de Saif-Eddine Khaoui (42e). Un sursaut qui a entretenu un temps l’espoir dans les travées de l’enceinte auvergnate.

Ben Arfa est-il impardonnable ? "Il symbolise le mal que peut faire le foot"

Mbappé, toujours plus haut, toujours plus fort

Jusqu’à l’heure de jeu, les pensées les plus optimistes germaient à foison sous le crâne de Pascal Gastien, exilé en tribune car suspendu. Les Rouge et Bleu ont arrêté de faire circuler le ballon à vive allure, en une touche. Conséquence logique, les occasions furent plus rares. Sauf que Clermont a encaissé la bagatelle de douze buts lors de ses quatre dernières sorties et qu’une saute de concentration n'était pas à exclure. Sept minutes après un but annulé à Messi pour un appel prématuré de Mbappé (63e), Akim Zedadka a manqué son intervention sur le Français, lancé à vive allure dans la surface (70e). Le penalty accordé a été transformé par Neymar (71e).
Contraints de se découvrir, les Clermontois ont davantage ouvert les espaces, pour le plus grand plaisir de la MNM, qui n’en demandait pas tant. D’un extérieur délicieux du droit, Neymar a parfaitement servi Mbappé, clinique face Desmas (74e, 1-4). Même s’il n’a pas marqué, Messi a livré une nouvelle copie satisfaisante, dans une position plus reculée de distributeur. L’Argentin a même signé un triplé de passes décisives, dont la dernière a propulsé Mbappé dans la surface. En ouvrant son pied, le Bondynois a glissé le cuir hors de portée de Desmas, bien malheureux ce samedi (80e, 1-5). Pas le temps de respirer, puisque trois minutes plus tard, le dernier buteur parisien s’est mué en passeur pour Neymar, qui n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets (83e, 1-6).
Le champion du monde aurait même pu s’offrir un quadruplé, sans un arrêt de Desmas peu avant la fin du temps réglementaire (89e). Avec 20 buts et 14 passes au compteur, le Français domine la Ligue 1 de la tête et des épaules. Alors que la saison semblait irrémédiablement pencher vers un crépuscule feutré, le trio magique a semble-t-il trouvé son rythme. Un poil trop tard diront certains, mais le potentiel affiché au sein de la "MNM" peut nourrir les rêves les plus fous en vue de la saison prochaine. Pour l’heure, cela devrait suffire à accrocher le championnat, avec 15 longueurs d’avance sur la concurrence. Séduisants mais naïfs comme souvent, les Clermontois n’avancent plus et enchaînent un cinquième revers de rang. La mission maintien est loin d’être assurée. Lot de consolation, Gabriel-Montpied a sans doute apprécié le spectacle.

Kylian Mbappé lors de Clermont-PSG (1-6) en Ligue 1

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Neymar songe à quitter le PSG !
IL Y A 9 HEURES
Ligue 1
Mbappé : "C’est le projet du club, pas mon projet"
24/06/2022 À 19:34