Montpelliérains et Strasbourgeois ne sont pas beaucoup plus avancés. Malgré de belles intentions et une grosse débauche d'énergie, ils se sont quittés sur un match nul qui ne satisfera personne, samedi lors de la 9e journée de Ligue 1 (1-1). Florent Mollet a superbement ouvert le score pour valider la bonne entame du MHSC (12e), le RCSA a vite réagi et Kévin Gameiro a égalisé (28e). Aucune équipe n'a pu faire la différence ensuite. Les Alsaciens sont 9es du classement, les Héraultais suivent au 12e rang avec 1 point de moins.
Tout de suite volontaires, les Montpelliérains ont mis le pied sur le ballon face à des Alsaciens d'abord prudents dans leur 5-3-2. Ils n'ont pas tardé à trouver la faille après une longue ouverture aérienne venue de la gauche, une remise de la tête de Valère Germain devant la surface adverse et surtout une puissante et sublime demi-volée de 20 mètres signée Mollet qui a trompé un Matz Sels surpris (1-0, 12e).
Ligue 1
Galtier se met en première ligne : "Je dois me remettre en question"
HIER À 20:34
Mis en confiance par cette ouverture du score rapide, Montpellier a d'abord étouffé les visiteurs avant de curieusement relâcher l'étreinte. Les Strasbourgeois ont repris leur souffle et Gameiro a obligé Arnaud Souquet à réaliser un tacle in extremis aux six mètres devant Ludovic Ajorque (22e). Le duo d'attaque du RCSA est revenu à la charge avec une passe en retrait du second pour le premier qui a enchaîne petit contrôle et frappe croisée devant son ancien coéquipier parisien Mamadou Sakho pour égaliser (1-1, 28e).

Montpellier encore un peu court

Montpellier est reparti de l'avant et Téji Savanier a failli imiter Mollet mais sa belle tentative axiale de 20 mètres est passée de peu à côté de la lucarne gauche de Sels (37e). Très discret jusque-là, Stephy Mavididi est également entré en action et Sanjin Prcic a dû se sacrifier pour contrer son puissant tir venu de la gauche (38e). Les joueurs d'Olivier Dall'Oglio n'ont toutefois pas su confirmer leur domination à la reprise face à des Strasbourgeois plus hargneux.
Malgré leurs efforts, Germain et Savanier n'ont pas réussi à réellement inquiéter Sels (60e et 63e). Jonas Omlin, lui, a davantage tremblé sur une reprise de peu à côté signée Gameiro (64e) mais surtout sur une longue passe en retrait trop appuyée de Joris Chotard (75e) puis sur une tête quelque peu maladroite de Sakho, par ailleurs costaud (76e). Montpellier a manqué de ressources pour éviter un quatrième match de suite sans succès (3 nuls) pendant que Strasbourg se reprend doucement après sa défaite devant Lille (1-2).
Ligue 1
Strasbourg plonge Nice dans le doute
HIER À 17:52
Ligue 1
Des échecs à répétition avant la remise en question : Todibo, enfin arrivé à maturité
05/12/2021 À 00:56